Bilan

Lindt & Sprüngli voit ses titres portés par la recommandation d'UBS

A 11h10, la nominative Lindt & Sprüngli s'enrobait de 2,1% à 65'600 CHF, surperformant son indice de référence (SLI) qui avançait de 0,38%.

Les détaillants sont bien disposés par rapport aux produits haut de gamme de Lindt & Sprüngli, qui leur assurent des marges confortables.

Crédits: Keystone

Les titres Lindt & Sprüngli ont débuté la semaine sur une note nettement positive, suite à une étude d'UBS dans laquelle la recommandation pour l'action nominative a été relevée à "buy", après "hold", et l'objectif de cours à 75'000 CHF, contre 66'000 précédemment.

A 11h10, la nominative Lindt & Sprüngli s'enrobait de 2,1% à 65'600 CHF dans des volumes légèrement supérieurs à la moyenne, surperformant son indice de référence (SLI) qui avançait de 0,38%. Le bon de participation semble également avoir profité du mouvement, avec une avancée de 2,3% à 5500 CHF.

UBS justifie le double relèvement du titre par le fait que celui-ci représente une opportunité d'investissement intéressante après sa sous-performance des deux dernières années par rapport au marché, ainsi que ses résultats mitigés au 1er semestre. Dans son partiel, le chocolatier de Kilchberg avait fait état d'une croissance organique de 3,6%, nettement en dessous de son objectif stratégique de 6-8%.

L'analyste Joern Iffert anticipe une accélération de la croissance l'année prochaine, qui devrait permettre de revenir dans la fourchette visée. La prime de valorisation devrait ainsi également revenir dans la moyenne quinquennale historique de 35%, contre seulement 30% à l'heure actuelle.

Produit de luxe

L'expert estime qu'en tant que producteur haut de gamme, le groupe zurichois va profiter plus que la concurrence de la baisse des prix du cacao. Les effets négatifs du recentrage de la gamme de produits de l'américain Russell Stover, racheté en juillet 2014, devraient s'estomper au 2e semestre et disparaître entièrement l'année prochaine.

Malgré la tendance générale vers une alimentation plus saine, la croissance de Lindt & Sprüngli pourrait s'avérer supérieure aux expectatives, dans la mesure où ses produits sont perçus comme des biens de luxe.

Le groupe zurichois fait partie des entreprises les mieux positionnées de la branche et devrait être en mesure de gagner des parts de marché structurelles, poursuit l'analyste, qui évoque le vieillissement de la population, la capacité d'innovation du chocolatier ou encore le fait que certains concurrents doivent se battre sur d'autres fronts que le chocolat.

Les détaillants sont bien disposés par rapport aux produits haut de gamme de Lindt & Sprüngli, qui leur assurent des marges confortables, et du coup devraient continuer de leur réserver une place de choix sur leurs étals, selon UBS.

Ces perspectives ont amené l'analyste à revoir à la hausse ses prévisions de bénéfice par action (BPA) pour la période 2018-21 de 1-5%, ce qui les situe désormais au-dessus du consensus.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."