Bilan

Lindt & Sprüngli améliore sa rentabilité

Lindt & Sprüngli a une nouvelle fois connu une croissance supérieure à celle du marché en 2016.

Le chiffre d'affaires de Lindt & Sprüngli s'est enrobé de 6,8% à 3,90 milliards de francs.

Crédits: Keystone

Le groupe Lindt & Sprüngli a bouclé l'exercice 2016 sur une amélioration de sa rentabilité, aussi bien sur le plan opérationnel que net. Fort de sa performance, le chocolatier de Kilchberg proposera à sa prochaine assemblée un relèvement substantiel du dividende, indique-t-il mardi dans un communiqué.

Le résultat opérationnel (Ebit) a progressé de 8,4% à 562,5 mio CHF, pour une marge afférente de 14,4%, en hausse de 20 points de base (pb) par rapport à l'exercice précédent. Quant au bénéfice net, il a bondi de 10,2% pour s'établir à 419,8 mio.

Lindt & Sprüngli a une nouvelle fois connu une croissance supérieure à celle du marché en 2016. Son chiffre d'affaires s'est enrobé de 6,8% à 3,90 mrd CHF, porté par le bond des ventes de plus de 10% en monnaies locales de plusieurs filiales européennes, notamment en Allemagne et au Royaume-Uni. La croissance organique, c'est-à-dire ajustée des effets de change et d'acquisition, s'est inscrite à 6,0%.

Le groupe considère sa performance d'autant plus réjouissante au regard des conditions de marché toujours difficiles, marquées par la stagnation ou la contraction de vastes pans du secteur, la retenue des consommateurs, le prix élevé des matières premières et la pression croissante sur les prix de la part des partenaires commerciaux.

Performance réjouissante

Le bilan reste également solide, le flux de trésorerie opérationnelle dépassant désormais le demi-milliard de francs (+5,4%), alors les fonds propres se sont étoffés de 5,3% pour atteindre 3,67 mrd, pour un ratio correspondant de 57,1%, en hausse de 140 pb.

Fort de ces chiffres, le conseil d'administration annonce qu'il proposera à l'assemblée générale le 20 avril de relever la rémunération des actionnaires de 10%, à 88 CHF par bon de participation (BP) et 880 CHF par nominative, précise le communiqué.

Les résultats dégagés par Lindt & Sprüngli restent cependant légèrement inférieurs à la moyenne des expectatives des spécialistes consultés par AWP. Ceux-ci tablaient sur un Ebit à 566,4 mio, une marge de 14,5%, un bénéfice net à 423,6 mio et un dividende de 89 CHF par BP.

Pour l'exercice en cours, la direction anticipe une croissance "similaire à celle de l'année écoulée" et une nouvelle progression de la marge Ebit, sans plus de détail. Elle confirme également ses objectifs à moyen et long terme, à savoir une croissance organique annuelle comprise entre 6-8% assortie d'une amélioration de la marge d'exploitation de 20-40 pb.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."