Bilan

Lindt dépasse pour la première fois les 4 milliards de francs de ventes

Lindt & Sprüngli a dépassé en 2017 pour la 1ère fois de son histoire les 4 milliards de francs de chiffre d'affaires.

La croissance a été portée par l'accélération des ventes en Europe et dans le segment Reste du monde.

Crédits: keystone

Lindt & Sprüngli a dépassé en 2017 pour la 1ère fois de son histoire les 4 mrd CHF de chiffre d'affaires. La croissance organique, grevée par une mauvaise performance aux Etats-Unis, s'est établie à 3,7%. Ajustée de Russell Stover, elle est ressortie à 5,9%, précise le chocolatier de Kilchberg mardi dans un communiqué. La rentabilité devrait s'inscrire dans le cadre des objectifs à long terme de l'entreprise.

Le chiffre d'affaires annuel s'est étoffé de 4,8% pour atteindre 4,088 mrd CHF, une performance que le groupe qualifie de "bonne", au regard de conditions cadre "difficiles", comme la saturation des marchés et la pression croissante sur les prix.

La croissance a été portée par l'accélération des ventes en Europe (+6,2%) et dans le segment Reste du monde (+12,4%). Lindt & Sprüngli a par ailleurs profité des effets de change, notamment le renforcement de l'euro, qui devraient se refléter positivement sur les résultats consolidés du groupe.

Sur le Vieux Continent, l'évolution des ventes a été particulièrement réjouissante au Royaume-Uni et en Allemagne, mais aussi en Suisse, en France et en Italie. La plupart des plus petites filiales européennes du groupe ont connu une croissance à deux chiffres, selon le communiqué.

Marché américain à la peine

Dans la région Amérique du Nord, le recul de 1,6% des ventes aux Etats-Unis a éclipsé la croissance à deux chiffres enregistrée au Canada. La filiale Russel Stover, rachetée en septembre 2014, a souffert de la faiblesse du marché local, ainsi que des difficultés de certains partenaires commerciaux et de la réorganisation de sa gamme de produits.

Dans le segment Reste du monde, la poussée de croissance est le fruit de stratégies différenciées selon les régions: ouverture de points de vente et de cafés au Japon, commerce en ligne en Chine, partenariats de distribution au Brésil.

La copie rendue par Lindt & Sprüngli est légèrement inférieure aux projections des analystes consultés par AWP. Ceux-ci s'attendaient en moyenne à des recettes à hauteur de 4,099 mrd CHF et à une croissance organique de 4,2%.

La direction a indiqué que la croissance de la marge d'exploitation devrait s'inscrire dans le cadre des objectifs stratégiques du groupe - confirmés dans la foulée - à savoir, une croissance organique entre 6-8% et une amélioration de la marge de 20-40 points de base.

Lindt & Sprüngli publiera ses résultats détaillés le 6 mars prochain.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."