Bilan

Les ventes d’armes augmentent à nouveau

Avec six entreprises dans le top 10, les Etats-Unis dominent le marché mondial de l’armement. La Corée du Sud devient un acteur important de la branche.

Lockheed Martin reste le leader incontesté de la production d’armement.

Après cinq ans de baisses consécutives, les ventes d’armes des 100 plus grands fabricants mondiaux ont à nouveau progressé en 2016. La hausse s’est élevée à +1,9% pour un montant total de 375 milliards de dollars. L’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), qui collecte ces données, relève que les ventes ont bondi de 38% depuis 2002.

Lire aussi: Les fabricants d'armes occidentaux à la peine

Avec un chiffre d’affaires de 217 milliards de dollars, les entreprises américaines détiennent, à elles seules, 57,9% du marché de l’armement devant les groupes britanniques (9,6%), russes (7,1%) et français (5%). Prises globalement, les ventes des sociétés implantées en Europe occidentale atteignent 91,6 milliards de dollars. Le SIPRI, dont les données ne comprennent pas la Chine, estime que l’Asie ravira prochainement à l’Europe le rang de deuxième exportateur mondial.

La forte hausse de la Corée du Sud

La Corée du Sud devient un acteur important du marché de l’armement. Le chiffre d’affaires de ses entreprises s’est envolé de 253 millions de dollars en 2006 à 2,5 milliards de dollars en 2016. Et sept d’entre elles figurent désormais dans le top 100 du SIPRI. Sur un an (par rapport à 2015), leurs ventes ont bondi de 20%.

Ce sont les menaces nord-coréennes qui dopent le marché. «La perception continue et grandissante de menaces pousse la Corée du Sud à se tourner de plus en plus vers sa propre industrie pour répondre à sa demande en armements», déclare Siemon Wezeman, chercheur senior au SIPRI. «Dans le même temps, (ce pays) vise un objectif, celui de devenir un important exportateur d'armes.» Avec 3% du produit intérieur brut, son budget militaire est l’un des plus élevés au monde.

Avec un chiffre d’affaires de 41 milliards de dollars, Lockheed Martin reste le leader incontesté de la production d’armement. En 2016, l’entreprise américaine a augmenté ses ventes de 10%.  Le groupe britannique BAE Systems monte sur la deuxième place du podium (32 milliards). Il devance Boeing qui réalise environ un tiers de ses revenus dans cette branche (29 milliards). Dans le top 10 figurent six sociétés américaines: le solde se partage entre la Grande-Bretagne, la France, l’Italie et l’Europe (Airbus).

Lire aussi: L'armement suisse veut exporter dans des pays en guerre

 

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."