Bilan

Les Etats-Unis s'opposent fermement à une taxation spéciale des Gafa

Les Etats-Unis "s'opposent fermement aux propositions de quelque pays que ce soit" de cibler les géants technologiques par une taxation spéciale, a affirmé le secrétaire américain au Trésor.

La Commission européenne a le projet de mieux taxer les géants du numérique, pointés du doigt pour leurs pratiques d'optimisation fiscale agressive.

Crédits: afp

Les Etats-Unis "s'opposent fermement" à ce que les géants de la technologie soient taxés différemment, a affirmé vendredi le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin dans un communiqué après la parution d'un rapport de l'OCDE à Paris.

"Les Etats-Unis s'opposent fermement aux propositions de quelque pays que ce soit de cibler les compagnies numériques" par une taxation spéciale. "Certains de ces groupes sont parmi les plus importants contributeurs à la croissance économique et aux créations d'emplois aux Etats-Unis", ajoute M. Mnuchin.

"Imposer un nouveau fardeau fiscal redondant pourrait handicaper la croissance et avoir un impact négatif sur les travailleurs et les consommateurs", a encore affirmé le ministre des finances de Donald Trump.

L'OCDE a publié vendredi, avant une réunion du G20 Finances en Argentine, un rapport sur la manière de taxer les géants du numérique, mais a constaté l'absence de consensus international sur ce sujet.

Le ministre américain ajoute toutefois qu'il soutient un effort de "coopération internationale pour trouver une solution aux défis fiscaux que suscitent l'économie moderne".

A la veille d'un G20 Finances auquel il doit participer à Buenos Aires en début de semaine prochaine, un haut responsable du Trésor avait déjà averti jeudi que tout changement fiscal devait "s'appliquer à l'ensemble des industries" et non pas "cibler spécifiquement des groupes numériques". "Cela créerait une distinction dommageable à leur croissance", avait expliqué ce haut responsable.

Poussée par la France, la Commission européenne a le projet de mieux taxer les géants du numérique, pointés du doigt pour leurs pratiques d'optimisation fiscale agressive. Ce projet qui ne vise que les grands groupes a dans son collimateur les mastodontes comme Google, Facebook ou Twitter qui tirent leurs recettes des données de leurs utilisateurs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."