Bilan

Les demandes de mise en faillites au plus haut sur neuf ans

Le nombre d'ouvertures de procédures de mise en faillite de sociétés a enflé l'an dernier de 2,6% par rapport à 2016, à 13'257 cas, atteignant ainsi un niveau inédit depuis 2008.

L'Arc lémanique a essuyé la recrudescence la plus marquée des procédures, tirée notamment par le canton de Genève.

Crédits: reuters

Le nombre d'ouvertures de procédures de mise en faillite de sociétés et de personnes a enflé l'an dernier de 2,6% par rapport à 2016, à 13'257 cas, atteignant ainsi un niveau inédit depuis 2008. L'Office fédérale de la statistique (OFS) souligne néanmoins dans son rapport jeudi que les pertes financières relatives à ces liquidations n'avaient plus été aussi modestes depuis 1994.

Le montant de ces pertes a fondu d'un bon tiers, à 1,7 mrd CHF. Les auteurs de l'étude nuancent ce phénomène, rappelant que les pertes relatives aux dépôts de bilan fluctuent fortement d'une année à l'autre et d'un canton à l'autre.

L'Arc lémanique (+7,0%) a essuyé la recrudescence la plus marquée des procédures, tirée notamment par le canton de Genève (+13,8%). L'Espace Mittelland (-4,4%) en revanche a profité d'une accalmie, Berne enregistrant un tassement de 9,3% et Soleure de 14,9%.

Le canton de Lucerne (+16,9%) a plombé la performance en Suisse centrale. La Thurgovie (-9,0%) et le canton de Saint-Gall (+2,3%) occupent les deux bouts du classement de la région Suisse orientale (-1,2%).

L'OFS rappelle que ses statistiques ne tiennent pas compte des procédures engagées en raison de carences dans l'organisation des entreprises.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."