Bilan

Les défis des «Small Luxury Hotels»

Anne-Marie Morrongiello a racheté en 2005 les hôtels genevois Tiffany et Eastwest qu’elle a rénovés. Rencontre avec celle qui a su apporter une touche de chaleur dans un monde de luxe.

Anne-Marie Morrongiello dirige le groupe ADHotels.

Crédits: Lionel Flusin

Née à Paris d’un père savoyard et d’une mère d’origine philippine, Anne-Marie Morrongiello s’est installée à Genève avec son mari et leurs trois enfants en l’an 2000. Avant son arrivée en terres helvétiques, elle a beaucoup voyagé à travers le monde, notamment durant sa carrière dans le secteur du marketing pour des grands groupes de biens de consommation. Elle a vécu même quelques années en Angleterre, aux Etats-Unis et puis en Asie. C’est lors de ses nombreux voyages qu’elle découvre la vie dans les hôtels, dont beaucoup lui semblent alors sans âme, particulièrement ceux faisant partie des grandes chaînes internationales. 

Sa famille a, quant à elle, toujours investi dans l’immobilier résidentiel et dans l’hôtellerie, notamment dans l’Hexagone. Quand Anne-Marie Morrongiello s’installe dans la ville du bout du lac, l’idée de se lancer dans le business de l’hôtellerie lui trotte déjà dans la tête. Elle cherche alors la bonne opportunité. 

En 2005, deux hôtels sont sur le marché: l’Hôtel Tiffany et, quelques mois plus tard, l’Hôtel Eastwest appelé alors Hôtel Rivoli. Les deux établissements, au caractère vieilli, nécessitent un rafraîchissement et surtout une touche d’esthétisme et de chaleur. L’idée de la nouvelle propriétaire: en faire des lieux confortables où les clients se sentiraient comme chez eux. «J’ai apporté mon vécu de l’hôtellerie, notamment pour les voyageurs business en créant des espaces communs qui donnent envie de s’y installer», raconte la CEO du groupe ADHotels qui gère les deux établissements genevois.

Depuis, l’Hôtel EastWest, qui possède plusieurs chambres de catégorie luxe, est entré dans le club très fermé des «Small Luxury Hotels of the World». Depuis sa rénovation, la propriétaire peut se targuer d’enregistrer un taux de remplissage annuel de 85%, soit davantage que la majorité des palaces genevois. La clientèle, principalement d’affaires, réserve pour de courts séjours mais reste très fidèle à l’établissement 4 étoiles d’une quarantaine de chambres. Situé en plein cœur des Pâquis, le boutique-hôtel est, en effet, un véritable écrin en plein cœur du tumulte citadin, tout comme l’est l’Hôtel Tiffany. 

Plusieurs challenges

Qu’en est-il du challenge des hôteliers dans la Cité de Calvin? «Une grande partie de la clientèle touristique aimerait voir une ville animée le week-end, ce qui n’est malheureusement pas le cas à Genève, regrette l’hôtelière. En hiver, les rues sont désertes et les commerces fermés car la majorité des habitants partent à la montagne. Sans compter qu’Easyjet a permis d’attirer de nombreux voyageurs à Genève, mais la compagnie a aussi permis aux Genevois de partir facilement les week-ends.» 

Un autre défi: celui des plateformes de réservation qui enregistrent une part croissante des commandes. «Elles sont indispensables, même si elles prennent de grosses commissions.» Les hôteliers ont toutefois comme mission d’enregistrer un maximum de réservations à travers leur site internet. «Ceux qui appellent encore ont souvent des demandes particulières.» 

Avec l’arrivée du nouveau directeur, Christophe Tavet, l’ambition du groupe de 75 collaborateurs est désormais de développer encore l’offre tout en gardant un œil sur de potentielles acquisitions. Quant à la touche féminine, elle est apportée par la propriétaire et par Diane Predieri, directrice et chargée du marketing des deux hôtels. Sans compter qu’Anne-Marie Morrongiello, qui a obtenu le passeport rouge à croix blanche l’an dernier, pourra peut-être un jour être épaulée par l’une de ses trois filles, la cadette suivant justement la filière hôtelière à l’EHL. L’avenir le dira.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."