Bilan

Les CFF vont supprimer plus de la moitié des emplois au Tessin

Les CFF vont drastiquement réduire la voilure de leurs ateliers de Bellinzone. Les effectifs devraient passer de quelque 400 collaborateurs à 180-150 à l'horizon 2026.

Toutefois, l'ex-régie fédérale a réitéré son intention de maintenir le site dans les environs du chef-lieu tessinois.

Crédits: keystone

Les Chemins de fer fédéraux vont drastiquement réduire la voilure de leurs ateliers de Bellinzone. Les effectifs devraient passer de quelque 400 collaborateurs à 180-150 à l'horizon 2026. Toutefois, l'ex-régie fédérale a réitéré son intention de maintenir le site dans les environs du chef-lieu tessinois, a assuré la conseillère nationale Roberta Pantani (Lega) dans les colonnes de La Regione.

"La direction des CFF a confirmé que (le nombre de collaborateurs) est destiné à se contracter, sans toutefois avoir recours à des licenciements", a indiqué la parlementaire fédérale suite à la réunion annuelle de la députation tessinoise avec les dirigeants de l'entreprise, qui s'est tenue jeudi à Berne.

A cette occasion, le directeur général (CEO) des CFF, Andreas Meyer, a confirmé la signature à mi-décembre avec le canton d'une déclaration d'intention sur la réalisation d'un nouveau site au Tessin, pouvait-on lire vendredi sur le site du quotidien tessinois.

Mme Pantani ajoute que l'ex-régie a réaffirmé son intention de maintenir le site dans la région de Bellinzone. "Un rôle central devrait être joué par le canton, auquel les CFF demandent une contribution de 100 mio CHF", sur les 350 mio d'investissement prévus.

L'entreprise publique prévoit "un site moderne dédié aux trains de dernière génération, pour la maintenance desquels les infrastructures citadines actuelles semblent ne plus être à la hauteur", a poursuivi l'élue

Pour ce qui est du futur emplacement des ateliers, plusieurs localités sont toujours en lice, mais le site industriel de Castione, au nord de la ville est "en pole position", selon l'élue léguiste. Les pourparlers avec les actuels propriétaires du terrain devraient débuter "dans la première moitié de 2018".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."