Bilan

Les CFF, Swisscom et Skyguide ont atteint les objectifs du Conseil fédéral

Les CFF, Swisscom et Skyguide - entreprises détenues majoritairement par la Confédération - ont atteint les objectifs 2017 définis par le Conseil fédéral.

Malgré un bénéfice net de 399 millions de francs, "la situation financière des CFF reste critique".

Crédits: keystone

Les CFF, Swisscom et Skyguide - entreprises détenues majoritairement par la Confédération - ont atteint les objectifs 2017 définis par le Conseil fédéral, a indiqué mercredi le gouvernement.

"Les trois entreprises ont fourni de solides prestations et ont globalement rempli les mandats du Conseil fédéral", a indiqué ce dernier dans un communiqué.

Concernant les Chemins de fers fédéraux, l'exécutif bernois a constaté que l'entreprise avait réalisé pour la première fois durant la période 2015-2018 son objectif d'endettement, mais manqué ceux définis pour le trafic de marchandises, qui a enregistré l'année dernière une perte de 239 mio CHF.

Malgré un bénéfice net de 399 mio CHF au niveau du groupe, "la situation financière des CFF reste critique". L'endettement net productif d'intérêts a ainsi atteint l'année dernière l'équivalent de 6 fois le résultat brut d'exploitation (Ebitda).

Concernant Swisscom, le Conseil fédéral a constaté que "le marché suisse des services de télécommunication (téléphonie fixe, téléphonie mobile, haut débit, télévision) est de plus en plus saturé et en proie à une concurrence des prix acharnée", ce qui s'est traduit pour la géant bleu par un repli du chiffre d'affaires.

Alors que le géant suisse des télécoms a dans l'ensemble affiché de solides résultats, ce dernier doit faire des efforts en matière de sécurité des données. Swisscom s'était en effet fait dérober les données de 800'000 clients.

Quant au contrôleur aérien Skyguide, la société "a pleinement assumé son mandat pour le compte de l'Etat". Le Conseil fédéral a cependant constaté que "les partenaires sociaux n'avaient toujours pas réussi à renouveler la convention collective de travail pour les contrôleurs aériens".

Berne se prononcera ultérieurement sur La Poste, qui est secouée par des irrégularités au sein de sa filiale CarPostal Suisse, sur lesquelles une enquête est actuellement en cours.

Le Conseil fédéral s'est également penché sur la rémunération des instances dirigeantes de ces entreprises et attend des CFF et de Skyguide "qu'ils revoient à la baisse le plafond de rémunération des organes suprêmes de direction pour l'exercice 2020". La rémunération de la direction pour l'exercice 2019 devrait déjà être inférieure au plafond approuvé par l'assemblée générale 2018.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."