Bilan

Le Tamiflu de Roche menacé de retrait d'une liste de l'OMS

De nouvelles données montrent que l'efficacité du Tamiflu dans le cadre d'une épidémie de grippe est moins importante que lors de la précédente évaluation.

Le Tamiflu reste le seul médicament sur les listes pour les patients gravement atteints par la grippe ou pour la prévention d'une épidémie grippale.

Crédits: AFP

Le médicament antigrippe Tamiflu, fabriqué par le groupe bâlois Roche, pourrait être retiré dans deux ans de la liste des médicaments essentiels de l'OMS. Un comité d'experts a recommandé qu'il soit utilisé uniquement pour les patients hospitalisés en raison d'une grave pathologie grippale.

De nouvelles données montrent que "la taille de l'effet" du Tamiflu dans le cadre d'une épidémie de grippe est moins importante que lors de la précédente évaluation, a dit mardi devant la presse à Genève une membre du comité d'experts. Des spécialistes avaient remis en cause l'efficacité de ce médicament.

Le comité d'experts a recommandé le déplacement du Tamiflu de la catégorie des produits considérés comme "centraux" à ceux dits "complémentaires". Pour autant, le Tamiflu ou oseltamivir reste le seul médicament sur les listes pour les patients gravement atteints par la grippe ou pour la prévention d'une épidémie grippale.

Cet élément explique son maintien sur la liste des produits importants pour la santé dans le monde. Mais les directives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour les médicaments liés à la grippe vont être aménagées cette année.

A moins que de nouvelles données soutiennent son utilisation, "le prochain comité d'experts pourrait considérer" l'élimination du Tamiflu de la liste. La prochaine rencontre de cette groupe est prévue dans deux ans.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."