Bilan

Le patron de Cartier le mieux rémunéré du groupe Richemont

Le directeur général de Cartier, Cyrille Vigneron, a perçu avec 6 millions de francs la rémunération la plus importante au sein du groupe Richemont, lors de l'exercice décalé 2017-2018.

Johann Rupert, président du conseil d'administration et chef du groupe du luxe, a quant à lui encaissé 3,1 millions de francs.

Crédits: keystone

Le directeur général de Cartier, Cyrille Vigneron, a perçu avec 6 millions de francs la rémunération la plus importante au sein du groupe Richemont, lors de l'exercice décalé 2017/2018 clos fin mars. Johann Rupert, actionnaire principal cumulant les postes de président du conseil d'administration et chef du groupe du luxe, a quant à lui encaissé 3,1 millions, un peu moins que l'année précédente.

En deuxième et troisième position du podium se trouvent le directeur des opérations Jérôme Lambert avec une rétribution de 4,9 millions de francs et le patron de Van Cleef & Arpels, Nicolas Bos, avec 4,6 millions, selon le rapport annuel publié vendredi.

Le nouveau directeur des finances Burkhart Grund, en place depuis avril 2017, a pour sa part gagné 4,6 millions de francs tandis que son prédécesseur Gary Saage, membre du conseil d'administration maintenant, il a encaissé 3 millions.

L'ensemble de l'organe de surveillance, composé de 27 administrateurs, a perçu 12 millions de francs. Richard Lepeu, l'ancien directeur général du groupe - propriétaire notamment de Piaget, Jaeger-LeCoultre et Montblanc - s'est taillé la part du lion avec une rémunération de 4,5 millions.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."