Bilan

Le numéro trois mondial du transport maritime débarque à Genève

Dans le sillage de la croissance du groupe de négoce COFCO, c’est un autre conglomérat chinois qui vient de s’établir au bord du Léman : COSCO, la China Ocean Shipping Company.

COSCO Shipping est devenu le numéro trois mondial du transport maritime par conteneur, grâce au rachat de son concurrent Orient Overseas International (OOIL).

Crédits: Cosco

L’effet cluster se renforce pour les groupes chinois qui s’installent en Suisse : après le négociant en matières premières agricoles COFCO, puis le géant bancaire ICBC, c’est au tour du groupe COSCO  de s’établir en suisse.

Lire aussiLa banque chinoise ICBC ouvrira une succursale à Zurich d'ici mi-2017

En Europe, son nom est moins connu que ceux de Maersk ou MSC, les leaders mondiaux du transport maritime de conteneurs. COSCO Shipping est pourtant devenu le numéro trois mondial du secteur, grâce au rachat l’été dernier de son concurrent Orient Overseas International (OOIL), basé à Hong Kong, pour l’équivalent de plus de six milliards de francs suisses. 

Synergies avec COFCO

Entreprise d’Etat créée dans les années 1960, COSCO est entré à la bourse de Singapour au début des années 1990. D’après le site du groupe, il emploie plus de 130'000 personnes à travers le monde et dispose d’une capacité de transport annuelle de 400 millions de tonnes. 

Si les ambitions de ce nouveau groupe chinois en Suisse ne sont pas encore connues, selon nos informations, le renforcement du groupe COFCO (China National Cereals, Oils and Foodstuffs Corporation) a joué un rôle important dans l’arrivée de COSCO à Genève. Cet autre conglomérat public chinois, spécialisé dans le négoce, avait annoncé l’an dernier le renforcement de sa présence à Genève, avec un doublement de ses effectifs, qui devrait atteindre environ 300 employés.

Les relations Suisse-Chine s'intensifient

Pour rappel, en mai 2017, le Conseiller d’Etat Pierre Maudet avait signé un Memorandum of Understanding avec les dirigeants de COFCO, en présence de la présidente de la Confédération Doris Leuthard, en visite en Chine. Cet accord portait sur l’établissement à Genève du Global Corporate and Trading Headquarters de COFCO International, l’entité qui supervisera les opérations de négoce et de gestion de l’entreprise à travers le monde, hors Chine.

Lire aussi: Une nouvelle pharma chinoise s’implante à Genève

Marjorie Thery
Marjorie Théry

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."