Bilan

Le nouveau patron de Migros est romand

Le Neuchâtelois Fabrice Zumbrunnen succèdera à Herbert Bolliger le 1er janvier 2018. L'actuel patron de Migros prendra sa retraite le 31 décembre prochain, après treize années passées à ce poste.

M. Zumbrunnen deviendra le deuxième Romand à diriger le détaillant après le Vaudois Pierre Arnold, qui a lui oeuvré à sa tête de 1976 à 1984.

Crédits: Keystone

Le géant de la distribution Migros a nommé un nouveau président de la direction générale en la personne de Fabrice Zumbrunnen. Le Neuchâtelois succèdera ainsi à Herbert Bolliger le 1er janvier 2018, indique la coopérative jeudi. L'actuel patron prendra sa retraite le 31 décembre prochain, après treize années passées à ce poste.

Le choix de M. Zumbrunnen a été arrêté jeudi par l'administration de la Fédération des coopératives Migros (FCM). Il devra être confirmé par l'assemblée des délégués le 25 mars.

Le Chaux-de-Fonnier était cité parmi les favoris à la succession d'Herbert Bolliger. Titulaire d'un diplôme d'économie d'entreprise obtenu à l'Université de Neuchâtel, il deviendra le deuxième Romand à diriger le détaillant après le Vaudois Pierre Arnold, qui a lui oeuvré à sa tête de 1976 à 1984.

Pur produit Migros, à l'image de nombreux ex-patrons du détaillant, M. Zumbrunnen a entamé sa carrière en 1996 en tant que chef des ventes, puis du marketing et de la logistique de la coopérative régionale Neuchâtel-Fribourg, après un passage à Zoug dans une entreprise de technologies médicales. Dès 2005, il a dirigé l'unité régionale du géant orange.

"Fabrice Zumbrunnen possède toutes les compétences nécessaires pour succéder à Herbert Bolliger et poursuivre sur la voie de la réussite", se réjouit le président de l'administration de la FCM Andrea Broggini, pour qui le nouveau patron assurera la "continuité".

Nombreuses acquisitions

Herbert Bolliger a accompli l'essentiel de sa carrière au sein du géant orange. C'est sous son règne que Migros réalise son plus gros coup en matière d'acquisition avec le rachat de Denner en 2007. Une année auparavant, le géant orange avalait LeShop.ch, pionnier et leader helvétique du commerce alimentaire sur internet.

L'Argovien va aussi présider à plusieurs autres acquisitions, dont notamment celles de Depot, du grossiste Cash+Carry Angehrn (CCA), puis de Globus et Schild ainsi que Digitec-Galaxus.

A la faveur de ces rachats, Migros a sensiblement accru ses revenus sous la houlette d'Herbert Bolliger. Alors que le groupe affichait un chiffre d'affaires de 20,39 mrd CHF en 2005, le géant orange a dégagé des ventes de 27,7 mrd l'an dernier.

Dans une interview à Bilanz en 2013, Herbert Bolliger annonçait déjà son intention de partir à la retraite en 2017. Il avait toutefois ajouté qu'il n'était pas question de cesser toute activité pour autant et qu'il voulait prendre "l'un ou l'autre" mandat d'administrateur.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."