Bilan

Le groupe italien OVS prévoit de recruter 150 personnes en Suisse

Le groupe italien OVS, qui vient d'achever la transformation des 140 magasins Charles Vögele, prévoit de recruter 150 personnes en Suisse cette année.
  • Depuis le rachat de Charles Vögele, quelque 240 postes sont passés à la trappe en Suisse, principalement dans la logistique.

    Crédits: Keystone
  • OVS entend concurrencer principalement H&M et Migros - pour la mode enfantine.

    Crédits: Keystone
  • OVS est le numéro un italien du marché de la confection avec des parts de marché atteignant le double de celles de H&M ou Zara.

    Crédits: Keystone

Le groupe italien OVS vient d'achever la transformation des 140 magasins Charles Vögele. Le géant de la confection prévoit de recruter 150 personnes en Suisse cette année.

Depuis le rachat de Charles Vögele, quelque 240 postes sont passés à la trappe en Suisse, principalement dans la logistique. Les restructurations sont maintenant terminées, affirme Alessandro Montalbano, chargé d'orchestrer la reprise de Charles Vögele, dans un entretien paru vendredi dans la Tribune de Genève et 24 Heures.

Le groupe transalpin veut au contraire désormais recruter. Selon Alessandro Montalbano, beaucoup de choses n'allaient pas chez Vögele, "mais avant tout les collections, le concept des magasins et surtout les coûts de la centrale".

Concurrencer H&M

OVS entend concurrencer principalement H&M et Migros - pour la mode enfantine. Le groupe veut se distinguer "grâce au style: nos studios sont à Venise, leur directeur est passé par Dolce Gabbana et Armani", relève le dirigeant.

L'entreprise assure de sa solidité au niveau financier. "Notre atout, c'est d'être un groupe qui intègre la plupart de ses fonctions - logistique, achats - ce qui réduit les coûts". OVS dispose "d'une masse critique d'achats qui lui permet de peser sur les prix", note Alessandro Montalbano.

L'Italien croit en l'avenir des boutiques en Suisse. A ses yeux, l'essor des ventes en ligne ne va pas provoquer la fin des magasins physiques. "L'un ne va pas sans l'autre", estime-t-il.

Paris suisse

OVS est le numéro un italien du marché de la confection avec des parts de marché atteignant le double de celles de H&M ou Zara. Le groupe compte aujourd'hui plus de 1500 points de vente, dont 192 en dehors de l'Italie. "Cette opération helvétique reste notre plus gros pari à l'étranger", relève Alessandro Montalbano.

Pour rappel, Charles Vögele, en difficultés chroniques depuis plusieurs années, a été repris à mi-décembre 2016 par des investisseurs italiens, dont la chaîne de mode transalpine OVS, regroupés au sein de la société Sempione Retail.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."