Bilan

Le coiffeur Pascal Coste franchit la frontière et s'implante en Suisse

Pas encore présent en Suisse, le coiffeur français Pascal Coste vient d’ouvrir son premier salon à Signy-Centre (VD). Focus sur un groupe en pleine croissance.

Pascal Coste a ouvert son premier salon en 1997 à Nice.

Crédits: DR

Avec 200 salons, la marque Pascal Coste est encore loin d’atteindre la taille des géants du secteur, tels le groupe Provalliance et ses onze marques (dont Franck Provost, Jean-Louis David, Saint-Algue ou encore Fabio Salsa) ou encore le groupe Dessange qui comprend aussi la marque Camille Albane. Il n’empêche: il a ouvert 18 salons en 2016, 23 salons en 2017 et a prévu 40 ouvertures en 2018.

Lire aussi: Jean-Louis David, un parcours qui décoiffe

Une croissance rendue possible par l’entrée dans le capital de la holding de la banque CIC Crédit Mutuel. «Cela m’a aidé à parfaire ma structure et disposer de fonds pour procéder à des acquisitions. Ainsi, je suis en train de racheter un groupe de 18 salons Pascal Coste actif principalement en Haute-Savoie qui appartenait à des franchisés».

200 salons dont 90 appartiennent à la holding

Une opportunité a permis à Pascal Coste de venir s’implanter en Suisse, plus précisément à Signy-Centre, à côté de l'enseigne Globus qui a récupéré la surface louée auparavant par Schild. Une surface de 65m2 où démarrent cinq coiffeurs dans un premier temps, avec la possibilité de doubler selon l’évolution des affaires.

Lire aussi: Pour L'Oréal, la beauté passe aussi par la high tech

En optant par Signy-Centre, il s’implante dans le 4e centre commercial du pays en termes de productivité (rapport entre le chiffre d’affaires et les m2 de surface de vente) et le 1er de Suisse romande. Créé en 1997 à Nice, la chaîne Pascal Coste et ses 200 salons sont implantés à raison de 80% dans les centres commerciaux: 90 salons appartiennent en direct à la holding (avec près de 900 salariés), tandis que les 110 autres sont détenus par des franchisés. «Nous aidons généralement à trouver des locaux et aidons à recruter les équipes. Généralement, il existe deux types de franchisés: les patrons coiffeurs et les investisseurs. Le rendement usuel de nos salons s’élève à 13 à 15%», nous indique Pascal Coste rencontré sur place.

Collaboration avec Coty

Sur le marché suisse, Pascal Coste va collaborer avec Coty, entre autres, pour la formation du personnel, entre autres: «Coty a racheté Wella qui est le numéro deux au monde dans la coloration.» Tous les six mois, il y a le lancement d’une nouvelle collection chez Pascal Coste. «Nous proposons le luxe à prix abordable, à l’image d’un Zara», confie le CEO.

Après Signy, le groupe étudie une installation dans un centre commercial à Vésenaz, mais aussi à Balexert, la Praille, Lausanne, Neuchâtel et Fribourg. Et pourquoi pas, la reprise de salons existants. Parmi les particularités de cette marque, sa fort présence sur le web avec un site commerçant qui génère 5 millions de visites par année. « Nous sommes le leader dans la beauté sélective avec près de 10 000 référence que nos clients peuvent se faire livrer dans un de nos salons ou directement chez eux.»

Lire aussi: Procter & Gamble vend sa division Beauté basée à Genève pour 12,5 milliards

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."