Bilan

Le chiffre d'affaires de Salt est resté stable au premier trimestre

L'opérateur de télécommunications Salt a réussi à redresser la barre sur les trois premiers mois de l'année, mettant un terme au repli du chiffre d'affaires essuyé au dernier trimestre 2017.

Suite au lancement de son offre dans la fibre optique, Salt est revenu dans les activités internet et de téléphonie pour le réseau fixe.

Crédits: keystone

L'opérateur de télécommunications Salt a réussi à redresser la barre sur les trois premiers mois de l'année, mettant un terme au repli du chiffre d'affaires essuyé au dernier trimestre 2017. Le segment des clients d'entreprises a néanmoins posé des difficultés.

Le résultat opérationnel avant amortissements et dépréciation (Ebitda) a progressé de 10,4% à 110,6 millions de francs. La marge a pu être améliorée de 4,2 points de pourcentage à 44,5%, a indiqué la société vendredi dans son rapport trimestriel.

L'amélioration de la rentabilité a été portée par une réduction des coûts de connexion et des dépenses commerciales. Les charges en personnel ont également diminué. Fin mars, l'entreprise comptait 683 collaborateurs équivalents plein-temps, soit 44 de moins qu'un an plus tôt.

Les recettes se sont inscrites à 248,5 millions de francs, une valeur à peine supérieure au premier trimestre de l'année précédente (248,4 millions). Les revenus issus des ventes d'appareils ont progressé grâce à des prix plus élevés pour les modèles.

Salt a vu le nombre de clients sur abonnement poursuivre sa progression. Sur les douze mois à fin mars, la base de clientèle a augmenté de 4,1% à 1,22 million d'abonnements. Par contre, dans le segment entreprises, la pression sur les prix s'est renforcée. Salt a cessé certaines activités non rentables, ce qui a conduit au départ de certains clients.

Nouveaux clients

Suite au lancement de son offre dans la fibre optique, Salt est revenu dans les activités internet et de téléphonie pour le réseau fixe. Au cours des neuf premières semaines suivant le lancement, Salt a profité de "plusieurs milliers d'abonnements".

Toutefois, la presse a relayé des plaintes de la clientèle, notamment sur les délais d'installation. Salt a expliqué que le manque de standardisation a créé des difficulté lorsque les clients ont voulu effectuer la portabilité sur la fibre optique, ce qui a conduit à des retards dans l'activation des abonnements. Ces problèmes font l'objet de discussions avec les autorités et les différents prestataires et partenaires.

Pour l'instant, la nouvelle offre de Salt ne semble pas avoir eu d'influence sur ses concurrents Swisscom et Sunrise, du moins de leur propres déclarations. "Nos chiffres dans les activités internet et TV restent très bons", avait assuré début mai Olaf Swantee, responsable de Salt.

L'opérateur n'a pas apporté de précision pour la suite de l'exercice.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."