Bilan

La start-up PIQ lève 5,5 millions pour développer son capteur multi-sports

La start-up PIQ, qui fabrique un capteur de données compatible avec plusieurs sports, a levé 5,5 millions de dollars (4,9 millions d'euros) auprès de plusieurs investisseurs dont Swisscom.

Le capteur conçu par PIQ peut être adapté à un accessoire comme par exemple un gant ou un snowboard et mesurer des données dans des disciplines aussi différentes que le football, l'équitation, l'escrime ou le tennis.

Crédits: Keystone

La start-up PIQ, qui fabrique un capteur de données compatible avec plusieurs sports, a annoncé jeudi avoir levé 5,5 millions de dollars (4,9 millions d'euros) auprès de plusieurs investisseurs, parmi lesquels le groupe industriel taïwanais Foxconn.

Le capteur conçu par PIQ peut être adapté à un accessoire comme par exemple un gant ou un snowboard et mesurer des données dans des disciplines aussi différentes que le football, l'équitation, l'escrime ou le tennis.

"Les fonds récoltés vont nous permettre de commercialiser nos produits en partenariat avec trois marques de sport internationales respectivement cet été, à l'automne et à l'hiver 2015", a indiqué à l'AFP Cédric Mangaud, cofondateur et directeur général de PIQ.

"On a développé une plateforme qui prend en charge les capteurs et qui fait de l'analyse de données récoltées pour différents sports", ajoute-t-il.

Grâce à divers accords avec des fédérations sportives, des athlètes porteront ces dispositifs de mesure lors de leurs compétitions. Des statistiques inédites pourront ainsi être fournies au public selon la start-up.

Les capteurs sont en cours de fabrication dans les usines Foxconn, numéro un mondial de la sous-traitance électronique.

La commercialisation des premiers produits PIQ est attendue dès l'été 2015, dans toute l'Europe ainsi qu'aux Etats-Unis et au Japon.

"Pouvant être connecté au téléphone mobile, le capteur fait cinq millimètres d'épaisseur et pèse neuf grammes, avec un design fait pour être proche de la peau pour ne pas gêner l'utilisateur, et il dispose d'un petit écran LED afin de lire un certain nombre de données", résume Cédric Mangaud.

"La miniaturisation fait qu'on arrive à un moment très intéressant où la technologie et le sport vont offrir une nouvelle expérience à la fois pour les athlètes et les chaînes de télévision, mais aussi pour le grand public dans sa pratique loisir", assure-t-il.

Outre Foxconn, les investisseurs présents lors de cette levée de fonds sont Ginko Ventures, Robolution Capital et Swisscom.

PIQ est une filiale d’Octonion, une société basée en Suisse et spécialisée dans les logiciels et les services liés aux capteurs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."