Bilan

La reprise de Syngenta par ChemChina est attendue au second trimestre

Le feu vert de l'autorité de la concurrence américaine marque une étape importante vers la finalisation du rachat de Syngenta par ChemChina.

Désormais, la fusion entre Syngenta et ChemChina a été approuvée par les autorités concernées de 13 pays.

Crédits: Keystone

Syngenta et ChemChina ont annoncé mercredi avoir reçu le feu vert de l'autorité de la concurrence américaine (FTC) qui valide l'acquisition du groupe bâlois par le conglomérat chinois. Cette approbation marque une étape importante vers la finalisation du rachat qui est désormais attendue au courant du deuxième trimestre 2017, précise le communiqué.

La commission américaine de la concurrence a donné son feu vert à la reprise à certaines conditions. Les deux entreprises ont accepté de se séparer de trois types de pesticides, a indiqué la FTC mardi soir dans un communiqué.

Selon l'autorité américaine, les produits qui seront vendus sont l'herbicide Paraquat, l'insecticide Abamectin et le fongicide Chlorothalnil. Sans la vente de ces produits, la FTC estime que la fusion des deux groupes aurait nuit à la concurrence sur divers marchés américains.

Selon les indications, Syngenta possède des versions de ces trois produits, avec une part de marché significative aux Etats-Unis. Adama, filiale de ChemChina est pour sa part focalisée dans les pesticides génériques et est soit le plus important, soit le deuxième plus important fournisseur de ces produits génériques.

La FTC estime que la fusion aurait éliminé la concurrence que se livrent actuellement Syngenta et Adama dans ce domaine. Les clients américains qui veulent acheter ces produits devraient s'attendre alors à des augmentations de prix et à de plus mauvais services.

Au terme de l'accord passé entre le gendarme américain de la concurrence et les deux entreprises, ChemChina devra vendre tous les droits et actifs d'Adama pour les produits mentionnés à l'agrochimiste californien Amvac.

Désormais, la fusion entre Syngenta et ChemChina a été approuvée par les autorités concernées de 13 pays. Le feu vert des autorités de l'Union européenne et celui des autorités chinoises font encore défaut. Il y a quelque temps, la Commission européenne a étendu le délai d'examen de la transaction de dix jours supplémentaires jusqu'au 12 avril, à la demande des deux groupes.

En mars 2016, ChemChina avait officiellement déposé son offre de rachat de Syngenta pour un montant d'environ 43 mrd USD. Depuis, en raison de l'absence des autorisations d'autorités, le délai de l'offre a été prolongé six fois. La plus récente prolongation va jusqu'au 28 avril 2017.

Dès que toutes les autorisations auront été obtenues, ChemChina demandera une dernière prolongation du délai de l'offre de 20 jours, avait indiqué Syngenta en décembre dernier. A la fin de ce délai la transaction sera achevée pour autant que ChemChina détienne au moins 67% des actions Syngenta en circulation.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."