Bilan

La recherche sur le cancer s'apprête à vivre une révolution

Alors que le cancer à un stade avancé était considéré jusqu'ici comme étant incurable, cette certitude est en train de s'effriter, explique le CEO de Roche.

M. Schwan, CEO de Roche, ajoute ne pas craindre la forte compétition dans le domaine de l'immunothérapie.

Crédits: Keystone

La recherche sur le cancer sera bientôt révolutionnée, de l'avis de Severin Schwan, directeur général (CEO) du groupe pharmaceutique Roche. Alors que le cancer à un stade avancé était considéré jusqu'ici comme étant incurable, cette certitude est en train de s'effriter, explique-t-il lors d'une interview accordée au bihemdomadaire alémanique "Finanz und Wirtschaft".

Des études cliniques de patients atteints de cancer démontrent ainsi que la durée de vie a pu être prolongée de plusieurs années grâce à la substance de Roche Atezolizumab. Les premières demandes d'homologation auront lieu au début de l'année 2016.

M. Schwan ajoute ne pas craindre la forte compétition dans le domaine de l'immunothérapie. Même si dans le domaine du cancer de la peau, des concurrents tels que Bristol-Myers Squibb et Merck sont présents, "nous avons de l'avance dans les thérapies contre les cancers de la vessie et des poumons". Il ajoute que le cancer des poumons est un des types de cancers les plus répandus.

Les thérapies combinées sont également importantes, a poursuivi M. Schwan. Afin de rendre la substance Atezolizumab accessible au plus grand nombre de patients possible, celle-ci est testée en combinaison avec d'autres substances. Par ailleurs, Roche travaille à d'autres substances pour d'autres types de cancers.

Actuellement, une quarantaine de projets dans lesquels l'immunothérapie combinée à d'autres préparations contre le cancer est testée sont en cours. "Etant donné que Roche investit là où la science promet les plus grands succès, le groupe devrait parvenir à rester à l'avenir le numéro un dans l'oncologie".

Le potentiel de marché de 30 à 50 mrd USD estimé par les analystes pour les immunothérapies contre le cancer est tout à fait réaliste, aux dires du CEO.

Toutefois, pour ce qui est d'éventuelles acquisitions, le manager répond par la négative. Roche est intéressé en première ligne par des rachats complémentaires, l'acquisition de la biotech InterMune constituant une exception.

M. Schwan s'est également montré confiant pour les données relatives à Ocrelizumab contre la sclérose en plaques, qui paraîtront en octobre.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."