Bilan

La Poste maintiendra une soixantaine d'offices au Tessin à l'horizon 2020

La Poste s'est engagée à garantir le maintien d'au moins 61 offices postaux au Tessin jusqu'en 2020, sur les 109 que compte actuellement le canton italophone.

La publication de la liste des offices postaux concernés fait suite aux discussions de La Poste avec les représentants des autorités cantonales.

Crédits: Keystone

La Poste s'est engagée, dans le cadre du redimensionnement de son réseau, à garantir le maintien d'au moins 61 offices postaux au Tessin jusqu'en 2020, sur les 109 que compte actuellement le canton italophone. La situation de 48 offices reste encore "à vérifier" alors que 17 nouveaux "points d'accès" seront créés, a indiqué le géant jaune mercredi dans un communiqué. De leur côté, les syndicats sont furieux et dénoncent un démantèlement outrancier.

La publication de la liste détaillée des offices postaux concernés fait suite aux discussions de la direction de La Poste avec les représentants des autorités cantonales. Le futur des 48 offices dont le maintien n'est pas garanti fera l'objet d'une "analyse détaillée au cas par cas" et sera défini "en accord avec les communes", assure la régie publique.

Pour ce qui est des 17 "points d'accès" supplémentaires, La Poste examine l'opportunité d'élargir ses offres de services ainsi que l'installation de guichets My Post 24 dans les principales localités tessinoises.

"Pour plus d'une dizaine de bureaux dans le canton, La Poste était en contact avec les autorités communales depuis avant octobre 2016", date de l'annonce de la restructuration du réseau. "Pour certaines succursales, en accord avec les communes concernées, on a identifié des solutions qui seront mises en oeuvre ces prochains mois".

Syndicats outrés

De leur côté, les organisations syndicales ne cachent pas leur désarroi. "Le Tessin perdrait quasiment la moitié des offices postaux", déplore syndicom dans un communiqué, rappelant que l'annonce intervient deux semaines à peine après que le Conseil national s'est clairement prononcé (à 172 votes contre 13) contre le démantèlement du réseau postal.

"A l'évidence, La Poste se fiche royalement de la volonté du monde politique et de la population", s'irrite le syndicat, dénonçant au passage l'immobilisme du Conseil fédéral dans le dossier et appelant les communes à "s'opposer avec détermination à ces coupes"

Par ailleurs, en externalisant les services postaux à des agences, La Poste contribue selon syndicom au phénomène de sous-enchère salariale (dumping).

Même son de cloche du syndicat transfair, qui estime que la cinquantaine d'offices "à vérifier" sont en fait destinés à la clôture. Revenant sur la proposition du géant jaune de mettre en place des guichets automatiques, l'organisation dénonce également une détérioration en termes de formation professionnelle. "Peut-être nos jeunes pourront-ils entrer dans un de ces guichets pour y effectuer leur apprentissage", ironise le syndicat.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."