Bilan

La Poste a fait progresser son bénéfice de près de 40%

La Poste a dégagé au premier trimestre un bénéfice net consolidé de 267 millions de francs, en hausse de 39,1% sur un an.

Le groupe va s'employer, dans le cadre de sa transformation, "à rapidement s'ouvrir de nouvelles sources de revenus sur ses différents marchés".

Crédits: Keystone

La Poste a dégagé au 1er trimestre un bénéfice net consolidé de 267 mio CHF, en hausse de 39,1% sur un an. La progression s'explique principalement par les gains engrangés après la vente de deux portefeuilles d'actions de PostFinance et des mesures d'économie, indique vendredi le géant jaune. L'ex-régie fédérale ne fournit aucune prévision pour l'ensemble de l'exercice.

Le résultat d'exploitation s'est envolé de plus de 60% à 333 mio CHF et le produit d'exploitation a pris 2,7% à 2,13 mrd. Hors effets uniques, le résultat est stable. Dans les activités qui représentent le coeur de métier de la Poste, la performance s'avère en revanche inférieure à celle du premier partiel 2016.

"Ce bon début d'exercice n'en diminue pas pour autant la nécessité de poursuivre la transformation de La Poste à long terme, car l'évolution structurelle de l'environnement de marché continue d'exercer une forte pression sur les unités du groupe", indique Susanne Ruoff, directrice générale, citée dans le communiqué.

Le groupe va s'employer, dans le cadre de sa transformation, "à rapidement s'ouvrir de nouvelles sources de revenus sur ses différents marchés", assure-t-il.

Dans le détail des divisions, PostMail a enregistré un résultat d'exploitation de 105 mio CHF, en recul de 6,3%. Le recul du volume d'envois a ralenti au premier partiel, mais uniquement en raison d'une différence de jours ouvrables. Le nombre de lettres adressées s'est érodé de 1,9%. Le produit d'exploitation s'est inscrit à 738 mio CHF, ce qui représente une contraction de 3,0%.

Colis en progression

Une tendance inverse est constatée pour les colis, dont les volumes ont augmenté de 6,5%. PostLogistics a ainsi dégagé un excédent d'exploitation de 27 mio CHF, gonflé d'un cinquième, et des recettes de 392 mio, en hausse de 2,9%.

Dans les activités de réseau postal et de vente, la perte opérationnelle s'est élevée à 46 mio CHF, pour des revenus de 293 mio. La Poste est parvenue, grâce à la transformation du réseau des offices de poste, à contenir les pertes subies dans les activités relevant de son coeur de métier, précise le communiqué.

Swiss Post Solutions a vu son résultat d'exploitation s'enrober de moitié à 9 mio CHF, malgré un recul de 5,5% du chiffre d'affaires à 138 mio CHF. La vente d'activités non stratégiques et des effets de change négatifs, imputables à la faiblesse de la livre britannique, ont influencé la performance de cette unité.

Bras financier du groupe, PostFinance a continué à pâtir des taux bas ou négatifs, avec des conséquences sur sa principale source de revenus, les opérations d'intérêts qui ont reculé de 24 mio CHF. Malgré cela, le résultat opérationnel a pris l'ascenseur (+74,5%) à 239 mio.

L'essentiel de la progression s'explique par la vente de deux portefeuilles d'actions pour 109 mio CHF. Les charges d'exploitation ont été allégées de 51 mio CHF, en raison de correctifs de valeur de portefeuille.

Pour CarPostal, la rentabilité s'est péjorée en raison d'une base de comparaison défavorable. En témoigne un excédent d'exploitation de 10 mio CHF, amputé de plus d'un quart. La performance du premier trimestre 2017 a en outre été grevée par une augmentation des charges de prévoyance ainsi que de la hausse des prix des carburants, souligne La Poste.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."