Bilan

La Fondation suisse pour le climat récompense huit PME

1,1 million de francs ont été distribués ce semestre pour promouvoir l’innovation: un record! Parmi les projets lauréats, trois sont romands.

La société valaisanne Mecatis a développé une micromachine qui consomme jusqu’à 60  fois moins d’électricité.

Crédits: Dr

Au premier semestre 2017, la Fondation suisse pour le climat a octroyé 1,1 million de francs à huit PME qui développent des produits ou des idées en faveur de la protection du climat. Ce faisant, la fondation bat son record semestriel de promotion d’innovations.

Trois des projets se déploient en Suisse romande. Le premier concerne une PME sise à Isérables (VS), Mecatis, qui fabrique des boîtiers de montres et d’autres objets microtechniques. Elle a développé une micromachine qui consomme jusqu’à 60  fois moins d’électricité. A cet effet, elle bénéficie du soutien financier de la fondation.

Le deuxième se situe à Cernier (NE). L’entreprise Carboforce développe un four à pyrolyse mobile aux fins de fabrication de charbon respectueux du climat. Le charbon végétal stocke en effet le carbone de l’air filtré par les plantes. Utilisé dans les champs et les jardins, il permet une meilleure diffusion de l’eau et des matières nutritives dans le sol. Il s’ensuit de meilleurs rendements dans l’agriculture et moins d’émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Enfin, le troisième projet romand est vaudois. Le système eSMART optimise le chauffage, le refroidissement et la consommation d’électricité et rend ces informations facilement accessibles aux occupants et exploitants de bâtiments neufs. L’aide de la Fondation suisse pour le climat contribue à financer l’adaptation du système pour les bâtiments existants. 

L’aventure eSMART a démarré en 2009 lorsque Fabrizio Lo Conte et Laurent Fabre, alors doctorants à l’EPFL, identifièrent que la gestion automatique des habitations n’était accessible qu’aux nouvelles constructions et restait surtout peu abordable. Fin 2013, eSMART a finalisé la livraison de plus de 300 appartements sur le site de Gland pour l’écoquartier Eikenott réalisé par Losinger. Depuis ses premiers pas, cette société sise à Ecublens a reçu plus d’une quinzaine de prix et distinctions. 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."