Bilan

La facture d'électricité s'annonce stable en 2018

Les tarifs de l'électricité vont baisser pour 2018 mais la taxe pour les énergies renouvelables augmentera.

Le prix de l'électricité est constitué de trois composantes: l'énergie, le transport et les taxes.

Crédits: Keystone

Romande Energie, Groupe E, les Services industriels de Lausanne et BKW ont annoncé jeudi une baisse des tarifs de l'électricité pour 2018. Mais la taxe pour les énergies renouvelables augmentera. Au final, la facture s'annonce stable, voire en légère augmentation.

Le prix de l'électricité est constitué de trois composantes: l'énergie, le transport et les taxes. Les baisses annoncées pour l'an prochain résultent de conditions favorables pour les deux premiers éléments.

Ainsi, les clients de Romande Energie bénéficieront d'une diminution du tarif hors taxe allant de 4,6% pour un ménage à faible consommation à près de 5,5% pour un client professionnel. Chez Groupe E, la réduction sera de 2,2% en moyenne, soit une vingtaine de francs pour une famille. Les Lausannois pourront compter eux sur une baisse de 3%, soit 28 francs par année.

BKW ne donne pas de précision quant à la diminution des tarifs d'électricité, mais indique qu'avec le développement des énergies renouvelables, la production d'électricité est désormais plus élevée en cours de journée. Il n'appliquera donc plus les incitations à consommer la nuit.

BKW va ainsi diminuer son haut tarif et augmenter son bas tarif afin de réduire l'écart des prix. Ces ajustements diminueront les coûts pour la majorité des clients, annonce le groupe bernois dans son communiqué.

Mais ces baisses du coût de l'électricité ne se répercuteront pas sur la facture finale du consommateur. Car la taxe fédérale au fond RPC devrait elle augmenter l'an prochain de 1,5 à 2,3 ct/kWh. Une décision du Conseil fédéral est attendue à l'automne. Cette taxe doit être répercutée sur les factures à la clientèle.

Les propriétaires qui réinjectent l'énergie photovoltaïque dans le réseau devront s'attendre à une baisse du tarif de reprise de l'énergie dès le 1er janvier. Mais pour atténuer le choc, les Services industriels lausannois ont décidé de valoriser les certificats d'énergie.

Le tarifs de reprise pour l'énergie solaire passe ainsi de 11,8 ct/kWh à 10,2 ct/kWh pour des installations de production inférieure ou égale à 30kW. Pour une puissance supérieure, ce montant recule de 7,91 ct/kWh à 7 ct/kWh.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."