Bilan

La Compagnie des Alpes maintient son projet d'ouverture de capital

La Compagnie des Alpes, qui exploite 11 domaines skiables et 13 destinations de loisirs, a souligné que les investisseurs chinois sont "toujours très intéressés" par son projet d'ouverture du capital.
  • La première activité du groupe, les domaines skiables, totalise un chiffre d'affaires de 426 millions d'euros.

    Crédits: afp
  • Du côté des destinations de loisirs, la progression est de 6,5%, avec un chiffre d'affaires totalisant 320 millions d'euros.

    Crédits: afp

La Compagnie des Alpes a souligné jeudi que son projet d'ouverture du capital "demeure d'actualité" et que les investisseurs chinois sont "toujours très intéressés", lors de la publication d'un chiffre d'affaires annuel en hausse de 5,8%.

Le groupe, qui exploite 11 domaines skiables (Tignes, Val d'Isère, Les Arcs) et 13 destinations de loisirs (Futuroscope, Parc Astérix) a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires de 762 millions d'euros pour son exercice clos le 30 septembre.

"On a eu un niveau d'enneigement historiquement bas, et dans ce contexte difficile on a fait mieux que résister, on a prouvé une fois de plus la très grande robustesse de nos domaines. Il s'agit du troisième exercice consécutif de solide progression du chiffre d'affaires", a commenté à l'AFP le PDG Dominique Marcel.

"C'est le fruit d'une stratégie payante dans nos deux métiers. Nous avons pris le parti, pas évident, d'augmenter fortement l'investissement, avec un demi-milliard d'euros investis au cours des trois dernières années, un effort que nous allons poursuivre", a-t-il indiqué.

La première activité du groupe, les domaines skiables, totalise un chiffre d'affaires de 426 millions d'euros, en progression de 4,2%, selon le communiqué.

Du côté des destinations de loisirs, la progression est de 6,5%, avec un chiffre d'affaires totalisant 320 millions d'euros. "En quatre ans, nous avons plus de 30% d'augmentation du chiffre d'affaires, et plus de 20% de fréquentation", résume Dominique Marcel.

Seule petite ombre au tableau, les performances "en-dessous des attentes" des sites Grévin de Montréal, Prague et Séoul, un "point de situation" étant prévu lors des résultats annuels le 12 décembre.

Quant à l'arrivée au capital de nouveaux partenaires, dont le Chinois Fosun avec lequel le groupe est en discussions avancées depuis plus de 18 mois, M. Marcel indique que le "projet demeure d'actualité. Nos investisseurs chinois sont patients et toujours très intéressés".

Attendue dans les prochains jours, la nomination d'un nouveau patron à la Caisse des dépôts et consignations (CDC), société mère de la Compagnie des Alpes, devrait faciliter l'avancée du projet. L'ancien directeur général Pierre-René Lemas avait estimé qu'il avait été "normal de prendre du temps pour négocier un partenariat pertinent pour la Compagnie des Alpes".

"Le développement à l'étranger est un devoir impérieux, il faut aller chercher des clients à l'étranger pour développer nos Alpes françaises. Nous n'avons pas d'autre choix pour assurer notre développement", insiste Dominique Marcel.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."