Bilan

L'avenir s'annonce brillant pour Novartis et Roche

D'ici cinq ans, Novartis deviendrait le n01 mondial de la pharma et Roche occuperait la 4ème place, selon une étude. En raison de l'expiration des brevets qui va principalement toucher des groupes américains.
Novartis devrait occuper d'ici 218 le premier rang en terme de chiffre d'affaires pour les médicaments sur ordonnance
Novartis en leader mondial et Roche à la quatrième place des médicaments sur ordonnance: tel est le classement qui doit régir le monde de la pharma d'ici 2018, selon le cabinet d'étude EvaluatePharma. Les groupes helvétiques occupaient en 2012 les deuxième et cinquième positions en termes de ventes.

Dans leur étude, les experts expliquent que les géants suisses souffriront moins de l'expiration des brevets que leurs concurrents. En 2012, les fins des licences se sont traduites par des reculs des chiffres d'affaires de 38 milliards de dollars et pour l'année en cours, elles devraient encore atteindre 30 milliards avant de retomber à 17 milliards en 2014. D'ici 2018, ce sont en tout 230 milliards qui sont menacés.

Chute des groupes américains

A l'opposé, l'année 2012 a été l'année la plus fertile en terme d'homologations de médicaments aux Etats-Unis. Il faut remonter à 1997 pour voir mieux, précise le cabinet.

Cela ne suffira cependant pas à contrebalancer dans l'immédiat les expirations de brevets qui vont bouleverser la hiérarchie mondiale, avec comme principales victimes les groupes américains Pfizer et Merck, respectivement numéro un et trois en 2012. Ils devraient chuter aux troisième et sixième rangs d'ici 2018.

En tête pour la R&D

Roche pourra se consoler car le groupe devrait rester leader dans le domaine de l'oncologie. Et dans les produits de biotechnologie, le groupe devrait encore renforcer sa mainmise.

En revanche, dans le diabète, une autre pathologie qui risque de devenir dominante avec le temps, le groupe norvégien Novo Nordisk saura défendre sa position de numéro un.

Les deux géants bâlois se distinguent en matière de Recherche et développement (R&D), occupant le sommet du classement et si leurs investissements se poursuivent, cela pourrait être une des raisons de leur domination dans l'avenir, selon le cabinet.

Pascal Schmuck

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."