Bilan

L'association de pilotes Aeropers rompt les pourparlers avec Swiss

L'organisation fusionnée de pilotes Aeropers Airline Pilots Association reproche à Swiss de ne pas faire de concessions et a rompu les négociations portant sur une nouvelle CCT.

Actuellement, 80% des pilotes en formation proviennent de l'étranger et seulement 10% de la Suisse.

Crédits: Keystone

L'organisation fusionnée de pilotes Aeropers Airline Pilots Association a rompu les négociations avec Swiss portant sur une nouvelle convention collective de travail (CCT). Elle reproche au transporteur à la croix blanche de ne pas faire de concessions.

"Nous avons dû interrompre les négociations relatives à la CCT vendredi dernier", a indiqué mardi à l'ats le directeur d'Aeropers Airline Pilots Association, Henning Hoffmann, en marge d'une conférence de presse à Zurich sur les conditions de travail. La compagnie aérienne doit bouger, selon lui, si la nouvelle CCT 2018 doit être finalisée d'ici mi-août comme prévu.

Le syndicat exige que les salaires des nouveaux pilotes et les conditions de la caisse de pension ne se détériorent pas. "Nous voulons des conditions attractives valables aussi pour des personnes qui résident en Suisse", a souligné le porte-parole d'Aeropers et capitaine Thomas Steffen.

Actuellement, 80% des pilotes en formation proviennent de l'étranger et seulement 10% de la Suisse. "Il n'y a pas une pénurie de pilotes, mais presque plus de pilotes helvétiques", selon Thomas Steffen. Si les conditions de travail se péjorent, Swiss risque de ne plus attirer les plus qualifiés, selon lui.

Swiss a contredit mardi soir ces chiffres dans une prise de position. Selon ses propres relevés, 30% des pilotes en formation proviennent de la Suisse, a indiqué à l'ats une porte-parole de la compagnie Karin Müller.

Swiss surprise

"Swiss regrette la rupture des négociations relatives à la CCT", a indiqué Karin Müller, porte-parole de Swiss, interrogée par l'ats. Ce pas constitue une surprise, d'autant plus que la compagnie s'est engagée pour une solution durable. Les candidats de la Suisse ne suffisent pas à couvrir les besoins actuellement élevés en pilotes, ajoute-t-elle par ailleurs.

Pour sa part, Aeropers Airline Pilots Association se dit ouverte à la poursuite des discussions. L'organisation renforcée représente environ 1360 des 1400 pilotes actifs chez Swiss en Suisse. Elle est issue de la fusion fin septembre 2016 des trois associations helvétiques Aeropers, IPG et Edelweiss Pilots Asscociation (EPA).

Les avantages d'un regroupement sont déjà tangibles, affirment ses représentants. "Autrefois les groupes étaient montés les uns contre les autres, ce qui n'est plus possible", déclare Henning Hoffmann. Assurer l'égalité entre pilotes demeure toutefois un défi, selon lui.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."