Bilan

L’afficheur genevois Neo Advertising s’étend en Suisse alémanique

Après Genève et Zurich, Neo Advertising vient de gagner le marché de l’affichage de la ville de Winterthour. Son CEO Christian Vaglio confirme une prise de participation majoritaire de l’éditeur Tamedia dans le capital de la société d'ici la fin de l'année.
  • Le Genevois Neo Advertising vient de remporter le marché de l'affichage de la ville de Winterthour.

    Crédits: MySwitzerland
  • Christian Vaglio-Giors et Alexandre de Senger, les deux fondateurs de Neo Advertising.

    Crédits: DR

Le challenger de l’affichage continue à bousculer le marché, en remportant la première semaine de novembre le marché de Winterthour, septième ville du pays. L’affichage public sera ainsi géré dès janvier 2018 par la société genevoise Neo Advertising, qui s’était déjà fait connaitre fin 2016 en décrochant le marché de la ville de Genève au détriment de l’opérateur historique, et toujours leader du marché suisse, APG-SGA (JC Decaux).

Lire aussi: Après l’aéroport, Neo Advertising remporte la ville de Genève

Début 2017, suite à la perte de la concession, SGA avait laissé les espaces d’affichage blanc à la libre créativité de la population. Une démarche largement inspirante pour les initiants de «Genève zéro pub», ce que déplore Christian Vaglio, CEO de Neo Advertising: «Clairement, SGA n’a pas été à la hauteur de son rôle de leader de marché, qui est d’agir dans l’intérêt de la branche. D’autant plus que la marché de l’affichage continue à connaitre une croissance modérée, mais régulière.»

Un marché en consolidation

Lancé il y 2003 via l’affichage numérique, Neo Advertising a gagné il y a quatre ans l’affichage analogique traditionnel avec la prise du marché de l’aéroport de Genève. Un marché dominé depuis plusieurs décennies par deux multinationales, APG-SGA (environ 300 millions sur le marché suisse aujourd’hui) et Clear Channel (autour de 100 millions). Avec 25 millions de chiffre d’affaires, Neo Advertising ne dispose pas encore de la force de frappe de ses concurrents.

Une taille critique insuffisante qui l’avait empêché de postuler cette année au marché de 100 millions des CFF, comme le souligne le CEO Christian Vaglio: «Concernant l’appel d’offre des CFF, nous étions partenaire de Tamedia, qui a répondu. Notre proposition était compétitive, or c’est SGA qui a remporté l'ensemble des sept lots mis au concours. Même si on sait qu’un opérateur implanté est difficile à déloger, nous restons très surpris d’autant plus que les CFF affirmaient une volonté d’ouverture. Nous attendons les résultats détaillés de l’appel d’offre, auxquels nous serons très attentifs.»

Tamedia va entrer à plus de 50% au capital

L’échec ne devrait toutefois pas compromettre le projet d’entrée de Tamedia (éditeur de Bilan) au capital de Neo Advertising, annoncé cet été, et à plus de 50%, selon Christian Vaglio: «Avec l’arrivée des GAFA sur le marché et des alliances comme Admeira – Publisuisse, Swisscom, Ringier- il s’agit de répondre en termes de taille critique. Il faut non seulement attester de moyens importants, mais aussi pouvoir proposer une offre cross-média pour permettre à nos clients de décliner une campagne sur tous les supports. Ce pourquoi nous nous rapprochons de Tamedia. Nous venons d’avoir l’accord de la Comco, la prise de participation majoritaire devrait intervenir avant la fin de l’année.»

Lire aussi: Tamedia envisage une participation majoritaire dans Neo Advertising

 

Joan Plancade
Joan Plancade

JOURNALISTE

Lui écrire

Diplômé du master en management de l’Ecole supérieure de Commerce de Nantes, Joan a exercé pendant sept ans dans le domaine du recrutement, auprès de plusieurs agences de placement en France et en Suisse romande. Collaborateur externe pour Bilan, Il travaille en particulier sur des sujets liés à l’entreprise, l’innovation et l’actualité économique.

Du même auteur:

Les sociétés de conseil rivalisent avec l’IMD
Comment la sécurité se déploie aux frontières entre la France et la Suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."