Bilan

L'accélération de la croissance de Swatch s'est poursuivie en 2018

Le groupe Swatch a étoffé ses revenus de 5,4% à 7,96 milliards de francs l'an dernier. Le bénéfice net a rebondi de 27,3% pour atteindre 755 millions.

"Nous aurons certainement une année très positive en termes de recettes et de bénéfice", a affirmé le directeur général Nick Hayek.

Crédits: keystone

Le groupe Swatch observe une accélération de la croissance des ventes sur les cinq premiers mois de l'année 2018, à l'image de la fin de l'exercice précédent. "Nous aurons certainement une année très positive en termes de recettes et de bénéfice", a affirmé le directeur général Nick Hayek, sans donner plus de détails, lors l'assemblée générale du groupe à Granges jeudi.

Le propriétaire des marques horlogères d'Omega et Tissot a étoffé ses revenus de 5,4% à 7,96 milliards de francs l'an dernier. La rentabilité a progressé de manière plus que proportionnelle pour l'horloger biennois, dont le bénéfice net a rebondi de 27,3% pour atteindre 755 millions.

Après une année 2016 très difficile, le secteur horloger suisse a repris quelques couleurs en 2017. Sur les trois premiers mois de 2018, les exportations horlogères helvétiques, un indicateur clé du secteur, ont enregistré un bond de 10%.

Lors de l'assemblée générale, sur demande de certains actionnaires, M. Hayek est également revenu sur l'état d'avancement des batteries développées par les filiales Renata et Belenos. Des progrès ont été réalisés mais "cela prendra encore du temps" avant que des voitures comprenant nos batteries soient lancées sur le marché, a déclaré le fils du fondateur du groupe.

En janvier 2017, M. Hayek avait déclaré que le groupe Swatch, via sa filiale Belenos détenue à 50%, ambitionnait de générer en 2020 entre 10 et 15 milliards de francs grâce aux batteries pour le marché des automobiles. Cette technologie devrait être 30% plus performante que les produits existants. En mars 2017, le directeur général avait cependant reconnu que le lancement de ce produit demanderait encore du temps.

Les actionnaires ont accepté toutes les propositions du conseil d'administration dont un dividende de 7,50 francs par action au porteur et 1,50 francs par action nominative.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."