Bilan

Kuoni renoue avec les bénéfices en 2016

Kuoni a dégagé en 2016 un bénéfice de 4 millions de francs, après avoir affiché une perte de 294 millions l'année précédente.

Le groupe avait entamé une restructuration en janvier 2015 et un recentrage de ses activités vers les services aux voyagistes.

Crédits: Keystone

Kuoni a dégagé en 2016 un modeste bénéfice net de 4,1 mio CHF, un résultat bien supérieur à la perte de 294,2 mio subie l'année précédente. Ce retour dans les chiffres noirs s'explique par les activités non poursuivies qui affichent un bénéfice de 2,8 mio, après un résultat négatif de 352,1 mio précédemment, indique la société mardi. Les activités poursuivies ont plongé à 1,3 mio, contre 57,9 mio en 2015.

Le groupe s'est reconverti l'année dernière en prestataire de services aux voyageurs, suite à son rachat en mai 2016 par Kiwi Holding, propriété du fonds d'investissement suédois EQT. Les recettes se sont repliées de 2,0% à 3,28 mrd CHF, selon les indications fournies. La marge brute a reculé de 0,3 point de pourcentage (pp) à 18,5%.

Le bénéfice d'exploitation (Ebit) a dégringolé sous l'effet combiné des coûts d'acquisition et de réorganisation l'année dernière et d'une contribution positive suite à la vente d'un immeuble en 2015. L'Ebit a été ainsi amputé des trois quarts à 20,9 mio CHF. La marge afférente s'est affaissée de 1,8 pp à 0,6%.

Kuoni n'est plus coté à SIX depuis novembre dernier. La communication des chiffres pour 2016 s'explique par une obligation de publier encore en cours, a précisé à l'ats un porte-parole du groupe.

Le groupe avait entamé une restructuration en janvier 2015 et un recentrage de ses activités vers les services aux voyagistes. Quelque mois plus tard, il a annoncé la vente de ses affaires européennes de tour-opérateur au groupe allemand Rewe, opération finalisée en septembre 2015.

Kuoni se compose actuellement de trois divisions: celle des visas VFS Global, celle des activités de voyages en groupe (GTS), et la banque de données hôtelières en ligne (GTD). Plus petite à l'aune des recettes, VFS Global s'avère la plus rentable: ses revenus nets ont bondi l'an passé de 10% à 347,7 mio CHF.

Principale unité en termes de chiffre d'affaires, GTD a étoffé le sien de quelque 2% à plus de 2 mrd CHF, selon le rapport annuel. Le segment à problèmes GTS, qui a fait l'objet d'un profond remaniement, a vu ses revenus chuter de 13% à 916,5 mio l'an passé.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."