Bilan

Kering est dopé par les taux de change mais Gucci chute

Les ventes du groupe de luxe et d'habillement sportif Kering ont progressé de 11,4% au premier trimestre grâce à des effets de change favorables.

Gucci, marque phare du groupe, est en plein repositionnement stratégique après avoir vu son chiffre d'affaires reculer en 2014 pour la première fois depuis des années.

Crédits: Reuters

Les ventes du groupe de luxe et d'habillement sportif Kering ont progressé de 11,4% au premier trimestre grâce à des effets de change favorables, mais s'affichent un repli de 0,6% en données organiques en raison de la chute des ventes chez Gucci.

"L'activité du groupe, en progression au premier trimestre, s'inscrit dans un environnement économique et monétaire complexe et reflète la transition en cours chez Gucci", a souligné le PDG François-Henri Pinault cité dans le communiqué publié mardi.

Gucci, marque phare du groupe, est en plein repositionnement stratégique après avoir vu son chiffre d'affaires reculer en 2014 pour la première fois depuis des années. Au cours du premier trimestre 2015, ses ventes ont progressé de 3,7% en données publiées, mais plongent de 7,9% en données comparables.

Le chiffre d'affaires trimestriel de Kering a été "soutenu par des effets de change favorables" résume le directeur financier Jean-Marc Duplaix, qui indique attendre "dès la seconde moitié de l'année les premiers effets" du repositionnement stratégique de Gucci.

"Notre priorité est aujourd'hui de donner un nouvel élan à notre marque phare, et nous sommes pleinement confiants dans la réussite des plans d'actions engagés par les nouvelles équipes, tant sur le plan créatif qu'organisationnel", indique M. Pinault.

Un nouveau directeur artistique, Alessandro Michele, a été nommé en janvier à la tête de la marque florentine.

Lors du premier trimestre, Gucci, "dans son réseau de distribution en propre, enregistre des performances solides en Europe de l'Ouest (+6 % en comparable) et stables aux Etats-Unis. Les performances sont contrastées dans le reste du monde sous l'effet notamment d'une base de comparaison élevée au Japon et d'un environnement de marché globalement toujours difficile en Asie-Pacifique", selon le communiqué.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."