Bilan

Jürg Stäubli investit dans une fromagerie kirghize

L’entreprise bernoise Spielhofer, détenue à 50% par l’homme d’affaires, reprend le 5e producteur de fromage du pays.

Suit Bulak emploie 70 personnes.

Crédits: Dr

L’Agence suisse pour le développement et la coopération (DDC) vient de remettre au secteur privé une grande fromagerie qu’elle avait mise en place en 1996 pour relancer la filière laitière au nord-est du Kirghizistan. Après une mise au concours et un processus de sélection strict, l’entreprise Suit Bulak sera vendue à la société Spielhofer Swisscheese, sise à Saint-Imier (BE). Cette société dirigée par Josef Spielhofer est détenue à 50/50 avec l’investisseur d’origine bernoise Jürg Stäubli. La société Spielhofer Fromages, détenue par Spielhofer Holding, est leader mondial de la tête-de-moine avec 48% de part de marché. Jürg Stäubli est présent depuis près de cinq ans dans cette ancienne république soviétique, via la Banque Kyrgyz Swiss Bank Corporation (KSBC). 

Suit Bulak est une success story à l’actif de la DDC. Tout démarre quatre ans après l’accession à l’indépendance du pays. Alors qu’à l’époque de l’URSS cette région était réputée pour être un important producteur et transformateur de lait, avec la chute de «l’empire» soviétique la production de lait avait chuté drastiquement. Afin de redonner des moyens de subsistance à la population d’Issyk-Kul, le Kyrgyz-Swiss Dairy Program était lancé en 1995.

Dès 1996, il a été converti en une entreprise commerciale, Suit Bulak Closed Joint Stock Company. Très rapidement, l’usine en question a réussi à développer la production d’une douzaine de fromages et de produits à base de lait (crème aigre, yoghourt, crème, beurre, etc.) sous la marque Dairy Spring. Petit à petit, l’entreprise a prouvé sa viabilité et a permis de développer un réseau de producteurs de lait répartis dans 34 villages. 

Actuellement, Suit Bulak emploie 70 personnes et permet d’améliorer le quotidien de près de 2000 paysans. Les produits Dairy Spring s’exportent aussi, principalement au Kazakhstan et en Russie. Précisons qu’entre-temps, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement était entrée au capital de Suit Bulak. 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."