Bilan

Inditex, propriétaire de Zara, annonce un bénéfice en hausse de 9%

Le groupe textile espagnol Inditex, propriétaire de Zara, a publié mercredi un bénéfice net en hausse de 9% au premier semestre, profitant notamment de l'appréciation de l'euro.

L'augmentation des ventes tient également à l'ouverture de nouveaux magasins: le groupe recense 113 ouvertures contre 83 au premier semestre 2016.

Crédits: afp

Le groupe textile espagnol Inditex, propriétaire de Zara, a publié mercredi un bénéfice net en hausse de 9% au 1er semestre de son exercice décalé, profitant notamment de l'appréciation de l'euro.

Le chiffre d'affaires a progressé de 11,5% par rapport au 1er semestre 2016, à près de 11,7 milliards d'euros.

La marge brute a grimpé de 11% sur un an, grâce "principalement à l'effet de la forte appréciation de l'euro par rapport à la majorité des devises depuis juin", explique le groupe dans un communiqué.

Inditex est présent dans 93 pays et réalise environ 40% de ses ventes hors d'Europe.

L'augmentation des ventes tient également à l'ouverture de nouveaux magasins: le groupe recense 113 ouvertures nettes contre 83 au premier semestre 2016. Ces ouvertures se sont faites dans 35 pays.

A fin juillet, le groupe possédait 7.405 boutiques pour ses huit marques. Les meilleures progressions de vente pour le semestre se retrouvent chez Uterqüe (+27%), Oysho (+18%) et Bershka (+14%).

Le résultat opérationnel (Ebitda) a progressé de 9% à 2,3 milliards d'euros.

Le groupe basé en Galice (nord-ouest de l'Espagne) tire sa réussite du modèle de la "fast-fashion", qui consiste à fabriquer 60% des vêtements relativement près du siège (Espagne, Portugal, Maghreb, Turquie, Europe de l'Est), pour pouvoir mettre en rayon en quinze jours des pièces collant aux tendances de la mode.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."