Bilan

Hirslanden met la main sur la clinique genevoise La Colline

Faute d’un actionnaire majoritaire prêt à relever d’importants défis, la clinique genevoise La Colline rejoint le leader suisse en mains sud-africaines.

Hirslanden a racheté la clinique La Colline.

Crédits: La Colline

Le deal a été signé ce matin. Le groupe de cliniques privées Hirslanden acquiert 100% des actions de la clinique La Colline à Genève. Celle-ci était détenue par la société valaisanne Med-Kompetenz, dont l’actionnariat était réparti ainsi : environ 40% à la famille Gherardi (ex-actionnaires d’Unilabs), 30% à l’ancien banquier René de Picciotto, environ 20% à Paul Hökfelt (président de la direction de la société exploitant la clinique et ancien patron de Capio), et le reste à quelques investisseurs privés.

Hirslanden, contrôlé depuis 2006 par le groupe sud-africain Mediclinic International, n’a acquis que la société d’exploitation. Les murs restent en mains de la congrégation des religieuses trinitaires de Valence, présente dans 16 pays. Cette congrégation possédait dans le passé une autre clinique en Suisse : la Clinique Bois-Cerf à Lausanne, cédée à la Suisse Assurances en 1987, avant d’être revendue en 1998 à Hirslanden (qui était alors contrôlé à 90% par UBS).

Un des rares partenaires envisageables

« Avec les révisions constantes de la loi sur l’assurance-maladie, entre autres, il faut avoir une certaine taille pour pouvoir assurer une saine pérennité dans ce secteur et en relever les grands défis », observe René de Picciotto. « Vu qu’il n’y avait aucun actionnaire majoritaire, que Hirslanden était un des rares partenaires envisageables et que je n’avais pas l’intention d’en prendre le contrôle, nous nous sommes mis d’accord pour vendre. » Les actionnaires de la société exploitant la clinique La Colline avaient déjà été sur le point de vendre voici un peu plus d’un an lorsqu’un fonds suédois entendait racheter l’Hôpital La Tour. Il était convenu que ce fonds s’empare également de la clinique. Sauf qu’un groupe d’investisseurs réunis autour des Latsis ont finalement emporté l’Hôpital La Tour.

La clinique La Colline, fraîchement rénovée, propose plus d’une vingtaine de spécialités. Suite à son extension achevée en 2013, elle dispose de 100 chambres et suites, un centre d’urgences, six salles d’opération et de sa propre polyclinique. Quelque 240 collaborateurs et 360 médecins s’y activent. A côté de cela, Hirslanden entend poursuivre le projet de Veyrier, soit l’ouverture d’un centre de rééducation fonctionnelle de 2900 m2. Un investissement de l’ordre de 20 millions de francs. Le prix d’acquisition des actions de la Clinique La Colline n’a pas été rendu public.

Avec ce rachat, le groupe Hirslanden détient 15 cliniques réparties dans 11 cantons dont deux cliniques à Lausanne (Bois-Cerf et Cecil) et compte 2100 médecins accrédités ou employés ainsi que près de 7800 collaborateurs. Hirslanden a réalisé un chiffre d’affaires de 1,437 milliard de francs lors de l’exercice 2013-2014.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef adjoint à Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également esponsable du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."