Bilan

Hermès maintient le cap d'une forte croissance au troisième trimestre

Le groupe de luxe Hermès a maintenu sa forte croissance au troisième trimestre, avec des ventes dépassant les 1,33 milliard d'euros et une progression organique bondissant de 11,3%.

Hermès avait franchi en 2016 le cap du milliard d'euros de bénéfice net, assorti d'une rentabilité opérationnelle historique.

Crédits: afp

Le groupe de luxe Hermès a maintenu sa forte croissance au troisième trimestre, avec des ventes dépassant les 1,33 milliard d'euros et une progression organique bondissant de 11,3%.

La performance du sellier-maroquinier, publiée mercredi, est supérieure aux consensus établis par Bloomberg et Factset, qui tablaient respectivement sur un chiffre d'affaires de 1,314 et 1,311 milliard d'euros.

Si sa croissance trimestrielle publiée s'affiche à +6,4% sur un an, elle atteint 11,3% en données organiques (soit à taux de change constants), contre 11,2% au premier trimestre et 8,3% au deuxième trimestre.

"C'est un très bon trimestre, tous les métiers sont en hausse, et toutes les zones géographiques progressent", s'est félicité le président du groupe, Axel Dumas, lors d'une conférence téléphonique.

"Nous continuons de délivrer une performance robuste, et une croissance particulièrement saine puisqu'il s'agit de croissance organique, soit une croissance des volumes sur le périmètre existant" de boutiques, a-t-il souligné.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, les ventes passent la barre des 4 milliards d'euros, en progression organique de 10,2%.

"A fin septembre, l'évolution des parités monétaires est légèrement défavorable et représente un impact négatif de 25 millions d'euros sur le chiffre d'affaires", précise Hermès, fabricant des célèbres carrés de soie et des sacs Birkin et Kelly.

Concernant ses perspectives à moyen terme, Hermès "confirme un objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux", "malgré le renforcement des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde".

Comme il l'avait déjà indiqué en septembre, il tient à prévenir que sa bonne performance sur le premier semestre, "qui a bénéficié de l'impact non récurrent des couvertures de change issues de l'année 2016, ne peut être extrapolée sur l'ensemble de l'année 2017", sans plus de précisions chiffrées.

Hermès avait franchi en 2016 le cap du milliard d'euros de bénéfice net, assorti d'une rentabilité opérationnelle historique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."