Bilan

Gunvor voit ses revenus chuter en 2016

Le négociant genevois en matières premières Gunvor a vu son chiffre d'affaires amputé d'un bon quart l'an dernier, à 47 milliards de dollars.

Gunvor s'est offert une raffinerie à Rotterdam, a inauguré un terminal en Indonésie et réalisé un investissement au Paraguay.

Crédits: Keystone

Gunvor a vu son chiffre d'affaires amputé d'un bon quart l'an dernier, à 47 mrd USD, en dépit d'une modeste hausse des volumes à 187 millions de tonnes-métriques. La rentabilité a retrouvé une certaine normalité avec 315 mio USD. Le négociant genevois en matières premières rappelle dans son succinct rapport financier lundi que la base de comparaison de 1,25 mrd USD avait été biaisée par le produit d'importantes cessions d'actifs.

La société du bout du lac assure avoir amélioré ses marges sous-jacente sur la période.

Gunvor s'était lancé en 2015 dans un vaste désengagement de Russie, qu'il assurait au printemps 2016 avoir finalisé. Le groupe s'est depuis offert une raffinerie à Rotterdam, a inauguré un terminal en Indonésie et réalisé un investissement au Paraguay. Deux bureaux de négoce ont été ouverts aux Etats-Unis, à Houston et au Connecticut.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."