Bilan

Google va étendre son réseau d'infrastructure en 2018 et 2019

Le géant américain Google va ouvrir près d'une demi-douzaine de centres de données et l'installation de trois nouveaux câbles sous-marins en 2018 et 2019.

Au total, Google aura installé sept nouveaux câbles sous-marins en 2018 et 2019, avec ces trois nouvelles annonces.

Crédits: afp

Le géant américain Google a annoncé mardi l'ouverture de près d'une demi-douzaine de centres de données et l'installation de trois nouveaux câbles sous-marins en 2018 et 2019, afin de renforcer son infrastructure informatique dématérialisée (cloud).

"Nous allons ouvrir nos centres aux Pays-Bas et à Montréal durant le premier trimestre, suivis par Los Angeles, la Finlande et Hong Kong, et bien d'autres à venir. En 2019, nous allons installer trois câbles sous-marins, pour relier le Chili à Los Angeles, les Etats-Unis au Danemark et l'Irlande et Hong Kong à Guam", a détaillé sur le blog de l'entreprise Ben Treynor Sloss, vice-président en charge des infrastructures chez Google.

L'entreprise n'a pas précisé le montant global de ces investissements mais rappelle avoir dépensé 30 milliards d'euros dans ses infrastructures au cours des trois dernières années.

Le câble reliant le Chili à la Californie, appelé "Curie" en l'honneur de Marie Curie, sera "le principal tuyau de données depuis ou vers le Chili", a assuré M. Sloss.

Au total, Google aura installé sept nouveaux câbles sous-marins en 2018 et 2019, avec ces trois nouvelles annonces. L'entreprise avait déjà annoncé vouloir relier Singapour à l'Australie via l'Indonésie, Hong Kong à Los Angeles, et installer deux autres câbles depuis le Brésil et l'Uruguay vers la Floride.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."