Bilan

Givaudan améliore ses ventes au premier trimestre

Les recettes du numéro un mondial des arômes et parfums Givaudan ont augmenté de 5,4% à 1,31 milliard de francs entre janvier et mars.

Dernière en date, Givaudan a annoncé fin mars le rachat du français Naturex pour 1,29 milliard d'euros.

Crédits: keystone

Le numéro un mondial des arômes et parfums Givaudan a enregistré au premier trimestre des ventes en hausse dans ses deux divisions. Le groupe de Vernier, qui a quasiment répondu aux attentes du marché, a confirmé mardi ses objectifs à moyen terme.

Les recettes ont augmenté de 5,4% à 1,31 milliard de francs entre janvier et mars. Hors effet des devises, des acquisitions et cessions, la progression a été ramenée à 5,0%, a détaillé Givaudan dans un communiqué. Dans la division Arômes, les ventes ont augmenté de 5,8% et dans l'unité Parfums de 4,9%.

La croissance dans les marchés émergents a été particulièrement solide, enregistrant une hausse de 6,0%, tandis que les marchés matures ont crû de 3,7%.

Les chiffres dévoilés par le leader mondial du secteur ont été quasiment conformes aux attentes des analystes interrogés par AWP, qui tablaient sur des recettes de 1,34 milliard de francs.

"Givaudan a débuté l'année avec une bonne dynamique commerciale ainsi qu'un portefeuille de projets et de nouveaux contrats maintenus à un niveau élevé. Cette croissance solide a été obtenue dans tous les segments de produits et régions", a indiqué la société genevoise.

Les récentes acquisitions du groupe, notamment Activ International et Vika en 2017, ont soutenu les ventes en début d'année.

Afin de compenser la hausse du prix des matières premières, qui a été évaluée par la direction à environ 5% en début d'année, Givaudan a confirmé "mettre en oeuvre des augmentations de prix en collaboration avec ses clients".

La direction a par ailleurs confirmé ses objectifs à moyen terme (2015 à 2020), avec une croissance du chiffre d'affaires de 4% à 5% et un flux de trésorerie disponible de 12% à 17% des recettes. La politique actuelle en matière de dividende doit être conservée.

Les acquisitions ciblées restent à l'ordre du jour pour "créer de la valeur". Dernière en date, Givaudan a annoncé fin mars le rachat du français Naturex pour 1,29 milliard d'euros.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."