Bilan

Givaudan acquiert le néerlandais Vika

Le spécialiste des arômes et parfums Givaudan rachète le néerlandais Vika, qui fabrique des ingrédients fromagers, afin d'étendre son offre dans le domaine des produits naturels.

Les ventes de Vika correspondent à 1,5% de celles de Givaudan, soulignent les analystes.

Crédits: Keystone

Le spécialiste des arômes et parfums Givaudan rachète le néerlandais Vika. L'acquisition permet de renforcer le portefeuille du groupe genevois dans les ingrédients fromagers. Les détails financiers de l'opération ne sont pas dévoilés, a indiqué Givaudan mardi.

L'entreprise verniolane compte financer l'acquisition via ses ressources existantes. Les autorités de la concurrence compétentes doivent encore donner leur accord, ce qui permettra de finaliser la transaction au deuxième semestre.

Vika fabrique des ingrédients fromagers pour des produits salés comme des biscuits, des chips, des sauces, des pizzas et des pâtes, ainsi que des plats cuisinés. La société propose également des fonds à base d'extrait naturels pour des soupes ou autres applications culinaires.

"Etendre notre offre dans le domaine des produits naturels est une priorité clé dans la stratégie 2020", a assuré Gilles Andrier, directeur général (CEO) de Givaudan, cité dans un communiqué.

Vika dispose de différents sites en Belgique, au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande. La société compte 200 employés. Sur une base pro forma en 2016, les ventes de Vika auraient représenté 64 mio EUR dans les résultats annuels de Givaudan, précise le communiqué.

Pour Baader Helvea, ajouter des applications dans le domaine des arômes et parfums naturels est "complètement en ligne avec la stratégie à long terme". Le segment arômes naturels croît en effet plus rapidement que le secteur et pèse pour 40% des ventes de la division arômes.

Les ventes de Vika correspondent à 1,5% de celles de Givaudan, soulignent les analystes. Même si la rentabilité est plus intéressante sur les ingrédients fromagers que sur les fonds pour préparations culinaires, les marges de Vika restent en ligne avec celles de la division parfums.

L'acquisition enthousiasme les analystes de Vontobel. Vika serait une "perle sur le segment des produits laitiers". Ils estiment le prix d'acquisition aux alentours de 150 mio CHF, selon la rentabilité. Qu'ils s'agissent des yaourts ou des boissons à base de plantes, ces produits connaissent des taux de croissance parmi les plus rapides, ce qui profite à Vika. Combinée avec les capacités de recherche développement de Givaudan et sa large présence géographique, l'acquisition ouvre de nouvelles opportunités.

Vers 9h10, le titre Givaudan lâchait 0,2% à 1920 CHF, dans un SMI en hausse de 0,07%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."