Bilan

Galenica accroît sensiblement ses ventes et ses gains

Galenica a généré au premier semestre un chiffre d'affaires de 1,62 milliards de francs, en hausse de 6,8% sur une base de comparaison pro-forma.

Le groupe bernois entend maintenir son rythme de croissance sur la seconde moitié de l'exercice et améliorer sa rentabilité opérationnelle de 7% à 12%.

Crédits: Keystone

Galenica a généré sur les six premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 1,62 mrd CHF, en hausse de 6,8% sur une base de comparaison pro-forma. Le bénéfice net s'est envolé de plus de moitié à 57,9 mio. La direction confirme et détaille les perspectives brossées pour l'ensemble de l'exercice.

Sur le plan opérationnel, l'excédent d'exploitation (Ebit) a enflé de 17,6% à 71,5 mio CHF. Ce chiffre comprend notamment le produit de la cession des droits sur un logiciel à Swisscom ainsi que d'un bâtiment à Schönbühl.

Le montant des investissements consentis par l'exploitant de pharmacies et grossiste pour centres de soins, coté sur SIX depuis le 7 avril, a été pratiquement multiplié par deux à 33,5 mio CHF, sous l'effet essentiellement du rachat des marques Merfen et Vita Merfen.

La performance affichée décoiffe les attentes des analystes consultés par AWP sur quasiment tous les fronts. Les projections de revenus étaient plafonnées à 1,60 mrd CHF, d'Ebit à 71,6 mio et de bénéfice net à 56,0 mio.

Les ventes du segment Services ont progressé de 7,4% à 1,23 mrd CHF et la rentabilité a bondi de 41,9% à 28,7 mio, hors effet d'un ajustement comptable. Dans le domaine santé et cosmétiques (Health and Beauty), le chiffre d'affaires a enflé de 2,9% à 730,0 mio CHF, pour un Ebit ajusté en hausse de 6,5% à 49,5 mio CHF.

Le groupe bernois entend maintenir son rythme de croissance sur la seconde moitié de l'exercice et améliorer sa rentabilité opérationnelle de 7% à 12%. L'objectif d'Ebit intègre désormais le débours exceptionnel de 7,0 mio CHF, exclu des perspectives présentées précédemment.

Le conseil d'administration compte toujours proposer aux actionnaires 80 mio CHF au titre de dividende pour l'année en cours. L'assemblée générale en 2018 devra par ailleurs se prononcer sur l'intégration de Bertrand Jungo, directeur général (CEO) d'Admeira, au sein de l'organe de surveillance.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."