Bilan

Frutiger reprend le genevois Belloni

Pierre Belloni, représentant de la 5e génération, vient de céder la totalité du capital de son entreprise, forte de 320 employés sur Genève, au groupe alémanique Frutiger.
  • L'entreprise créée par Pierre Belloni en 1872 a été cédée à la famille suisse Frutiger.

    Crédits: DR
  • Le groupe genevois Belloni passe en mains bernoises.

    Crédits: DR

Fondée en 1872 par Pierre Belloni, l'entreprise genevoise leader dans le domaine de la peinture et de la plâtrerie, Belloni SA, vient d'être cédée à une autre entreprise familiale: le groupe Frutiger, dont le siège principal se trouve à Thoune. C'est un autre Pierre Belloni, 53 ans, qui a pris la décision de vendre l'entreprise sise à Carouge et forte de 320 employés.

Lire aussi: L'immobilier de bureau a progressé à Zurich et à Genève

«Cela fait vingt-cinq ans que je travaille à raison de douze heures par jour dans l'entreprise familiale. J'aspire à d'autres activités, non professionnelles», nous confie-t-il. Père de quatre enfants (trois garçons et une fille), il a aussi voulu éviter toute complication à l'avenir. Possédant l'entier du capital, il avait décidé de vendre à une entreprise suisse, de qualité et pas encore présente sur Genève. Mission accomplie. N'aurait-il pas pu attendre encore? «Si j'avais attendu cinq ans de plus, le risque existait que Frutiger rachète entre temps une autre entreprise», observe-t-il.

Une négociation rapide

La première rencontre entre lui et les représentants de la famille Frutiger remonte à février dernier. La négociation a été relativement rapide puisqu'elle a abouti le 20 septembre dernier. Voulant favoriser une transition en douceur et garder le contact avec ses équipes, il a prévu de rester au conseil d'administration de Belloni SA. Par contre, son poste de directeur général ne sera pas immédiatement repourvu. «Deux membres de la direction générale de Frutiger vont suivre les affaires. Cette société laisse toujours une certaine autonomie aux sociétés familiales qu'elle a rachetées».

Détail amusant: les deux entreprises utilisent les mêmes couleurs pour leur logo: blanc et rouge. Ravi d'avoir trouvé un tel repreneur qui n'envisage aucun plan social, il ne prévoit pas du tout de rester actif dans le secteur de la construction. Précisons que Belloni réalise un chiffre d'affaires situé entre 75 et 80 millions de francs. Le groupe Frutiger pour sa part emploie plus de 2500 personnes et a réalisé l'an dernier des ventes de 772 millions de francs.

Lire aussi: Le marché immobilier montre des signes de saturation

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."