Bilan

Firmenich va investir 100 millions à Genève

Suite au rachat de ses terrains de la Jonction par la Caisse de prévoyance de l’Etat de Genève, la multinationale investira 100 millions pour se renforcer à Meyrin-Satigny.
  • De gauche à droite, Michael Paparou, vice-président du comité de la CPEG, Christophe Decor, directeur général de la CPEG, Gilbert Ghostine, CEO de Firmenich, Serge Dal Busco, conseiller d'Etat en charge du Département des finances, François Longchamp, président du Conseil d'Etat, Patrick Firmenich, président du conseil d'administration de Firmenich, Antonio Hodgers, conseiller d'Etat en charge du Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie, et Anja Wyden Guelpa, chancelière du canton.

    Crédits: point-of-views.ch
  • De gauche à droite, Patrick Firmenich, président du conseil d'administration de Firmenich, Antonio Hodgers, conseiller d'Etat en charge du Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie, François Longchamp, président du Conseil d'Etat, Serge Dal Busco, conseiller d'Etat en charge du Département des finances, Christophe Decor, directeur général de la CPEG, Gilbert Ghostine, CEO de Firmenich, Eric Nicholas, CFO de Firmenich, Anja Wyden Guelpa, chancelière du canton et Michael Paparou, vice-président du comité de la CPEG.

    Crédits: point-of-views.ch
  • Pendant la conférence de presse, de gauche à droite, Michael Paparou, vice-président du comité de la CPEG, Christophe Decor, directeur général de la CPEG, Anja Wyden Guelpa, chancelière du canton, Serge Dal Busco, conseiller d'Etat chargé du Département des finances, François Lonchamp, président du Conseil d'Etat, Antonio Hodgers, conseiller d'Etat chargé du Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie, Patrick Firmenich, président du conseil d'administration de Firmenich et Gilbert Ghostine, CEO de Firmenich.

    Crédits: point-of-views.ch

Le sourire arboré à la conférence du presse à la fois par le grand argentier Serge Dal Busco, le président du Conseil d’Etat François Longchamp et le chef de l’aménagement Antonio Hodgers le prouve si besoin était : la nouvelle du rachat du site Firmenich à la Jonction (près de 19 000 m2) est excellente pour Genève.

Une fois de plus, le canton parvient à négocier avec intelligence. Une fois de plus, car deux exemples récents vont dans le même sens : le partenariat noué avec des privés pour relancer l’ancien site Merck Serono et créer le Campus Biotech, ainsi que l’achat par la Fondation Wilsdorf d’immeubles des anciens sites industriels de Tavaro et Hispano Suiza à Châtelaine pour y créer un campus de création artistique au profit de la Haute Ecole d’Arts Appliqués (HEAD). Dans les trois cas cités, l’Etat de Genève parvient à générer des centres d’excellence à moindre frais pour les dépenses publiques.

70 millions

En effet, dans le cas de Firmenich, c’est la Caisse de prévoyance de l’Etat de Genève (CPEG) qui va réaliser près de 200 millions de francs d’investissements. Soit 70 millions pour l’acquisition du site (y compris une provision de 8 millions liées à la dépollution), 80 millions pour sa réhabilitation, et environ 50 millions pour la réalisation d’environ 250 logements sur place. Au passage, cela permettra à l’Administration publique de réaliser à partir de 2022 une économie relative aux loyers des locaux qui auront été libérés par ses services pour venir installer 1000 collaboratrices et collaborateurs à la Jonction. «Les économies prévues seront de l’ordre de 10 à 20% », indique le conseiller d’Etat Serge Dal Busco. Cela étant, l’audit relatif au choix des services amenés à déménager est encore en cours.

"Le plus grand investissement de notre histoire"

Autre gagnant de cet accord : Firmenich. «Nous allons effectuer le plus grand investissement de notre histoire à Genève dans le but de renforcer notre premier et principal centre d’innovation et de création au niveau mondial», a indiqué Patrick Firmenich, président du conseil d’administration de ce groupe familial créé en 1895 dans un garage à la Servette (GE). A l’horizon 2020, la maison de création de parfums et d’arômes va investir plus de 100 millions de francs pour transférer ses activités de recherche, développement, création et support de La Jonction vers un nouveau campus de pointe réunissant tous ses métiers à Meyrin-Satigny.

La Jonction représente pour Firmenich son premier et principal centre de R&D au niveau mondial : 65% de ses effectifs de R&D et 85% de sa création en propriété intellectuelle. En tant que conseiller d’Etat en charge du Département de l’Economie, Pierre Maudet se réjouit aussi : « En créant un écosystème où tous les métiers se réunissent sous un même toit, Firmenich contribue de manière significative à la richesse d’un vivier de talents uniques».

Rappelons que la société a inauguré en novembre sa nouvelle usine de parfumerie à Meyrin-Satigny, laquelle représente un investissement conséquent de 60 millions de francs. Ce sont environ 500 personnes qui, au sein de Firmenich, sont concernées par leur déplacement de la Jonction à Meyrin-Satigny. Seuls deux laboratoires de recherche seront délocalisés de la ville au profit du site de La Plaine, en pleine campagne genevoise.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef adjoint à Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également responsable du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."