Bilan

En Allemagne, Volkswagen offre des primes à l'achat de voitures plus propres

Volkswagen a dévoilé mardi les primes proposées par ses différentes marques pour l'achat de véhicules plus propres, pouvant atteindre jusqu'à 10.000 euros.
La marque VW "examine encore" l'opportunité d'étendre cette prime au reste de l'Europe. Crédits: AFP

Le groupe Volkswagen a dévoilé mardi les primes proposées par ses différentes marques pour l'achat de véhicules plus propres, dans le cadre des efforts de l'industrie automobile allemande pour limiter les émissions polluantes liées au diesel.

Pour sa marque généraliste Volkswagen comme pour sa marque haut de gamme Audi, la prime à la casse pourra atteindre jusqu'à 10.000 euros, par exemple pour un 4x4 citadin Touareg, en démarrant à 2.000 euros pour l'acquisition d'une petite Up!.

La marque VW "examine encore" l'opportunité d'étendre cette prime au reste de l'Europe, a indiqué un porte-parole, interrogé par l'AFP.

L'espagnol Seat et le tchèque Skoda, également dans l'escarcelle du groupe allemand, proposent de leur côté une prime allant jusqu'à 8.000 euros et 5.000 euros respectivement. L'allemand Porsche fait une offre similaire (jusqu'à 5.000 euros) mais cette fois-ci au niveau européen, sous conditions et limitée à l'achat d'un véhicule quatre portes.

Ces différents coups de pouce, mis en place immédiatement et valables seulement jusqu'à fin 2017, concernent les propriétaires de vieux véhicules diesel (normes Euro 1 à Euro 4), toutes marques confondues, souhaitant acquérir en Allemagne un modèle essence ou diesel récent auprès de ces constructeurs.

La marque Volkswagen compte également amplifier un dispositif existant de prime à l'achat de voiture électrique et hybride avec une prime supplémentaire allant jusqu'à 2.380 euros.

La mise en place de primes est l'un des engagements pris mercredi dernier par les constructeurs allemands, lors d'un sommet de crise, pour réduire la pollution de l'air en Allemagne, générée en grande partie par les véhicules diesel les plus anciens.

L'annonce de Volkswagen, qui traîne au pied depuis deux ans le boulet du scandale des moteurs diesel trafiqués, fait suite à celle d'autres groupes dans le sillage du sommet sur le diesel.

Le groupe munichois BMW a ainsi déjà annoncé une prime allant jusqu'à 2.000 euros pour l'achat de certaines voitures BMW ou Mini. L'américain Ford, dont la filiale européenne a son siège à Cologne (ouest), a évoqué une prime à la casse pour les anciennes voitures diesel allant jusqu'à 8.000 euros.

L'industrie automobile s'est aussi engagée mercredi, sous la pression du gouvernement, à réduire les émissions polluantes du parc automobile allemand en adaptant le logiciel de plus de 5 millions de véhicules diesel de normes Euro 5 et Euro 6 d'ici fin 2018.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."