Bilan

Ems-Chemie améliore sa performance semestrielle et change de CFO

Le producteur de spécialités chimiques Ems-Chemie a enregistré un chiffre d'affaires en progression de 6,5% à 1,07 milliards de francs au premier semestre.

Ems-Chemie a réussi à compenser la baisse conjoncturelle en Europe et la région Aléna par des hausses de prix de 2-3% et la solide croissance en Asie.

Crédits: Keystone

Le producteur de spécialités chimiques Ems-Chemie a enregistré des résultats en hausse au premier semestre et supérieurs aux attentes des analystes. Le groupe grison table également pour l'ensemble de l'année sur une accélération de la performance, tant au niveau des recettes que du résultat opérationnel, a-t-il annoncé vendredi. Un remaniement de la direction est également attendu.

Le chiffre d'affaires est ressorti en progression de 6,5% à 1,07 mrd CHF entre janvier et juin, tandis que le résultat d'exploitation (Ebit) s'est amélioré de 5,8% à 280 mio. La marge opérationnelle s'est par contre légèrement tassée de 0,2 point de pourcentage à 26,2%, a détaillé Ems-Chemie dans un communiqué.

Le groupe a réussi à faire face à la faiblesse conjoncturelle en Chine, en Europe et dans les pays de l'Aléna (Etats-Unis, Canada et Mexique), avec une croissance "particulièrement réjouissante" en Asie, a-t-il précisé.

Ces chiffres sont quelque peu supérieurs aux prévisions des analystes interrogés par AWP. Ces derniers tablaient dans leur consensus sur des ventes de 1,06 mrd CHF et un Ebit de 277 mio.

La division Polymères à haute performance a vu ses ventes croître de 7,2% à 931 mio CHF. L'Ebit de l'activité a crû de 5,8% à 246 mio. L'unité Spécialités chimiques a quant à elle enregistré des recettes en hausse de 1,6% à 136 mio et un résultat d'exploitation en progression de 5,8% à 34 mio.

Le directeur financier (CFO) Peter Germann va transférer le 16 octobre son poste à Stefan Baumgärtner, actuellement CFO de Ruag Space. Rolf Holderegger, membre de la direction et qui a rejoint le groupe il y a 29 ans, va partir à la retraite en fin d'année.

Le groupe, dirigé par Magdalena Martullo-Blocher, fille de l'ex-conseiller fédéral Christoph Blocher, va également reconduire à l'assemblée générale du 12 août son conseil d'administration avec à sa tête Ulf Berg, Mme Martullo-Blocher en tant que vice-présidente et actionnaire majoritaire, ainsi que Joachim Streu et Bernhard Merki en qualité d'administrateurs.

Poids des matières premières

Selon les analystes d'UBS, Ems-Chemie a réussi à compenser la baisse conjoncturelle en Europe et la région Aléna par des hausses de prix de 2-3% et la solide croissance en Asie. La banque aux trois clés a relativisé le recul de la marge, une première depuis 2011. Pour la Banque cantonale de Zurich (ZKB), la marge reste "à un niveau excellent".

La patronne d'Ems-Chemie, Mme Martullo-Blocher, a cependant précisé que les prix élevés des matières premières avaient pesé sur les marges. Les prix n'ont pas pu être augmentés au même rythme, a-t-elle souligné lors d'une conférence de presse.

Le groupe s'attend à ce que le coût des matières premières reste élevé et la conjoncture mondiale encore réservée. La direction s'est néanmoins déclarée "optimiste" quant à l'évolution de son activité. Le chiffre d'affaires net et l'Ebit devraient légèrement progresser cette année, sans plus de précision.

L'action réagissait positivement à ces annonces, la nominative progressant de 0,4% à 692,00 CHF. Son indice de référence SPI prenait 0,27% à 12h20.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."