Bilan

DowDupont va supprimer des emplois et fermer des sites

DowDupont, la nouvelle entreprise américaine née de la fusion de Dow Chemical et DuPont, a annoncé une série de mesures destinées à économiser 3 milliards de dollars.

DowDupont envisage également de fermer des sites, de cesser des activités.

Crédits: keystone

DowDupont, la nouvelle entreprise américaine née de la fusion finalisée fin août des groupes d'agrochimie Dow Chemical et DuPont, a annoncé jeudi une série de mesures destinées à économiser 3 milliards de dollars, dont des suppressions d'emplois.

"La majorité des économies viendra des synergies et des réductions d'effectifs globaux", indique le groupe dans un communiqué, sans donner de détails ni sur le nombre de suppressions d'emplois envisagées ni sur les métiers concernés ni sur les zones géographiques touchées.

DowDupont envisage également de fermer des sites, de cesser des activités.

L'entreprise n'a pas précisé si ces suppressions d'emplois s'ajoutent au vaste plan de réduction de coûts de l'ordre de 700 millions de dollars en place depuis 2016 et qui passe notamment par la réduction de 10% des effectifs.

Les nouvelles mesures annoncées jeudi vont se traduire par une charge totale d'environ 2 milliards de dollars, dont la moitié sera inscrite dans les comptes du quatrième trimestre en cours. Une partie de cette charge concerne des indemnités de licenciements et de départs volontaires.

Dans l'ensemble, DowDupont veut dégager des synergies de l'ordre d'un milliard de dollars dans sa division agriculture, 1,2 milliard dans la science des matériaux et 800 millions pour les produits chimiques de spécialités.

DowDupont, qui est sous la pression d'investisseurs activistes dont le fonds américain Third Point, prévoit en effet de se scinder, au cours des prochains 18 mois, en trois sociétés cotées indépendantes: l'une centrée sur l'agriculture, une deuxième sur la science des matériaux et la dernière sur la chimie de spécialité.

Jeudi, l'entreprise a annoncé ses premiers résultats depuis la finalisation de la fusion de Dow Chemical et DuPont intervenue en août.

Elle a enregistré un plongeon de 28,5% de son bénéfice net au troisième trimestre en dépit de solides ventes.

Le résultat net est ressorti à 514 millions de dollars et se traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 55 cents, nettement supérieur aux 42 cents attendus en moyenne par les marchés.

Il a été plombé par des coûts de fusion et par une charge fiscale, a expliqué DowDupont dans un communiqué.

Le bénéfice net à périmètre constant a pour sa part dégringolé de 53% à 232 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires a progressé de 7,6% à 18,3 milliards de dollars, supérieurs aux 18,01 milliards anticipés en moyenne par les marchés financiers.

"Nous allons continuer à réduire les coûts et à réaliser des synergies de l'ordre de 3 milliards de dollars afin de se préparer à la scission du groupe" et "dégager de la valeur ajoutée pour les actionnaires", a déclaré le directeur général Ed Breen, cité dans le communiqué.

Le président du conseil d'administration Andrew Liveris a toutefois prévenu qu'il y avait "des vents contraires" sur certains marchés, notamment au Brésil où les ventes des semences ont démarré lentement.

A Wall Street, le titre gagnait 0,93% à 74 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."