Bilan

Des visiteurs en baisse au Jungfraujoch en 2016

En 2016, les touristes, notamment asiatiques, ont été moins nombreux à avoir été transportés par Jungfraubahn au Jungfraujoch, avec un repli de 9% à 916'500 personnes.

Les entrées générées par les passagers visitant le Jungfraujoch constituent 80% des recettes liées au trafic.

Crédits: Keystone

Le nombre de passagers transportés par Jungfraubahn au Jungfraujoch a enregistré en 2016 un recul de 9% à 916'500 personnes. Le repli des touristes notamment asiatiques explique cette contre-performance, a indiqué la société de remontées mécaniques jeudi. Il s'agit toutefois du deuxième meilleur résultat du groupe.

Pour les autres remontées mécaniques du groupe, le nombre de visiteurs a progressé. Grindelwald-First a, au cours de l'année dernière, compté 422'000 personnes, soit un gain de 2,9%. Les Mürrenbahn ont gagné 2% à 614'000 personnes et les Harderbahn ont avancé de 8,8% à 345'000 visiteurs.

En raison d'un début précoce de l'hiver, le groupe Jungfraubahn a pu débuter la saison en novembre et toutes les stations étaient opérationnelles pendant les fêtes de fin d'année, précise le communiqué.

Cependant dans les domaines skiables de la Jungfrau, le nombre de visiteurs a accusé une chute de 25% à 112'500 en comparaison annuelle depuis le début de la saison jusqu'au 2 janvier.

Vontobel relève que la baisse des visiteurs se rendant au Jungfraujoch est inférieure à ses prévisions. La banque zurichoise s'attendait en effet à une diminution de 10,6%. L'analyste René Weber note que le repli des passagers au 2e semestre (-7,2%) est moins fort que celui enregistré en première partie d'année (-11,4%).

Les entrées générées par les passagers visitant le Jungfraujoch constituent 80% des recettes liées au trafic et les autres remontées mécaniques rapportent 8%, selon les estimations de la banque.

Pour l'ensemble de l'année, l'analyste projette un repli de 14% de l'Ebitda de Jungfraubahn, ce qui sera le deuxième meilleur bénéfice du groupe.

En 2017, M. Weber pense que les touristes chinois voyageront de nouveau vers l'Europe et la Suisse. Sur les dix premiers mois de 2016, le nombre des voyageurs de l'Empire du Milieu en Suisse a dégringolé de 23%, notamment à cause des attaques terroristes et des problèmes administratifs liés à l'octroi de nouveaux passeports.

Pour cette année, une croissance des visiteurs de 2% est attendue. Les attaques terroristes pourraient néanmoins peser, avertit la banque.

A 10h05, l'action cédait -0,1% à 101,8 CHF dans un SPI (+0,15%) en hausse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."