Bilan

De récentes décisions de Nestlé préoccupent des élus vaudois

De nouvelles conditions de travail chez Nespresso, jusqu'à 500 licenciements possibles: le géant de l'agro-alimentaire vient d'annoncer deux scénarios qui inquiètent plusieurs élus du canton.

Le texte demande au Conseil d'Etat son appréciation sur des délais et sur les mesures prises par Nespresso pour modifier les conditions de travail.

Crédits: keystone

De nouvelles conditions de travail chez Nespresso, jusqu'à 500 licenciements possibles dans l'informatique entre Lausanne, Vevey et Bussigny : le géant de l'agro-alimentaire vient d'annoncer deux scénarios qui inquiètent plusieurs élus du canton. Ils l'ont fait savoir mardi au Grand Conseil.

Par le biais d'une interpellation, le socialiste Arnaud Bouverat veut "vérifier que les intérêts des collectivités publiques sont préservés". Parmi les points qui dérangent: les délais de consultation "particulièrement brefs" s'agissant des licenciements, surtout que la restructuration touche plusieurs sites.

Le texte demande au Conseil d'Etat son appréciation sur des délais si courts et sur les mesures prises par Nespresso pour modifier les conditions de travail. Il souhaite savoir quelles mesures sont prises pour sensibiliser la multinationale au partenariat social en Suisse ou encore si le groupe bénéficie d'avantages fiscaux.

Si tel est le cas, les signataires veulent connaître les mesures que le gouvernement peut prendre pour réviser ces avantages.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."