Bilan

Comment soigner son corps au bureau

Pour lutter contre la sédentarité, certaines entreprises investissent dans les objets santé. Zoom sur quelques instruments pour pratiquer une activité sportive tout en décrochant des contrats.

«Activ’Up»: un tapis de marche combiné à un bureau surélevé.

Crédits: Dr

Marc Thouvenin a perdu 8  kilos en un an. Et sans faire de sport intensif. Sa recette? Le jeune entrepreneur de la région genevoise utilise quatre heures par jour «Activ’Up», le tapis de marche combiné à un bureau surélevé, qu’il commercialise. «Ce n’est pas du sport, c’est de l’activité physique de faible intensité», précise-t-il. L’utilisateur marche lentement sur son tapis tout en travaillant sur son écran.

Pas de transpiration, pas d’essoufflement, il peut parler au téléphone et écrire ses mails, en marchant. «Le grand problème des hommes d’affaires, c’est le manque de temps, explique Marc Thouvenin. Difficile d’aller dans une salle de sport quand on n’a pas une minute. Avec mon tapis de marche-bureau, je vends d’abord le gain de temps.»

Nombre de calories dépensées, durée de la session, kilomètres parcourus: les tapis de marche suivent la progression du marcheur. Ils permettent en outre une meilleure oxygénation du corps comme du cerveau et de booster la concentration au travail. A une condition: de la régularité et de l’argent.
A 2500 francs le Walking Desk Activ’up, il est garanti pour une utilisation de 10 heures par jour. 

Les plus pressés choisiront la  «Hiit Room»: High Intensity Interval Training. Ici, on pédale sur un vélo installé dans l’entreprise, durant huit minutes seulement, et trois fois par semaine. L’effort est court mais intense, mais là encore, zéro transpiration garanti. Le vélo peut être utilisé par plusieurs utilisateurs.

Des salariés connectés 

Les plus individuels préféreront eux les technologies portables. Moins chères, (entre 25 et 300 francs) elles ont l’avantage d’être mobiles et invisibles au bureau. Parmi eux, les bracelets connectés type Jawbone (200 francs) ou les multiples podomètres qu’on accroche à sa ceinture pour compter ses pas. 

Mais déjà, la nouvelle génération des objets santé arrive sur nos smartphones. Encore plus invisibles, ces petites applications sont des traceurs d’activités baptisés «accéléromètres». Ils calculent les pas, les calories dépensées dans une journée mais aussi la durée du sommeil. Les accéléromètres sont gratuits dans leur version basique.

Dans tous les cas, l’objectif est d’approcher les recommandations de l’Office fédéral du sport: faire trente  minutes d’activité par jour et réduire les risques cardiovasculaires de 40%. Mais il y a un autre bénéfice «encore plus immédiat», ajoute Marc Thouvenin: «En restant actif au travail, on dort mieux le soir, on a moins de douleurs (mal de dos, de jambes), on se sent plus relaxé, et surtout plus productif.»

Nivez C Photoa
Catherine Nivez

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste en France depuis 1990, d’abord comme reporter et journaliste dans le secteur de la musique, puis dans les nouvelles technologies, internet et l’entrepreneuriat. Après 20 ans en France, j’ai migré en Suisse et à Genève ou je vis et travaille désormais sur ma nouvelle passion: l’alimentation et la santé.

J’ai fait l’essentiel de mon parcours dans l’audiovisuel français (France Inter, France Info, Europe1, ou encore Canal+). Désormais journaliste freelance en Suisse, j’ai signé une série d’articles pour le quotidien suisse-romand Le Temps et travaille désormais pour BILAN où je tiens la rubrique mensuelle « Santé & Nutrition ».

Vous pouvez aussi me retrouver sur mes blogs : www.suisse-entrepreneurs.com, galerie de portraits des entrepreneurs que je côtoie en Suisse, et sur LE BONJUS mon nouveau blog consacré aux jus et à l’alimentation.

Du même auteur:

Philip Queffelec, l’avion dans le sang
Xavier Casile, le pubard de la Suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."