Bilan

ChemChina détient 94,68% de Syngenta

L'offre de rachat de Syngenta par ChemChina est arrivée à son terme, du moins en ce qui concerne la première exécution.

Chemchina envisage soit de demander l'annulation des actions Syngenta restantes soit de fusionner Syngenta avec une société contrôlée par Chemchina.

Crédits: AFP

L'offre de rachat de Syngenta par le chinois ChemChina, via la société néerlandaise CNAC Saturn B.V., est arrivée à son terme, du moins en ce qui concerne la première exécution. Dans un communiqué diffusé mercredi conjointement par les deux sociétés, CNAC Saturn détenait 94,68% des droits de vote et du capital-actions émis de Syngenta, soit un total de 87'650'988 selon les résultats définitifs.

La part est un peu plus élevée que les résultats provisoires annoncés le 24 mai à l'issue du délai supplémentaire (92,17%).

Dans le détail, les actions Syngenta détenues par CNAC se composent 87'455'312 actions Syngenta (y compris 11'072'548 actions représentées par 55'362'740 certificats américains ADSs) qui ont été apportées à l'offre ou à l'offre américaine jusqu'à l'échéance du délai supplémentaire et des 195'676 actions Syngenta détenues par Syngenta ou l'une de ses filiales.

La deuxième exécution de l'offre aura probablement lieu le 7 juin 2017. Au terme de celle-ci, Chemchina envisage soit de demander l'annulation des actions Syngenta restantes, si le seuil de 98% des titres peut être dépassé, soit de fusionner Syngenta avec une société contrôlée par Chemchina, les actionnaires restants recevant une indemnisation obligatoire à la place d'actions.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."