Bilan

CarPostal plombe les résultats de La Poste

Le résultat de La Poste a été "sérieusement grevé" par le remboursement de 78 millions de francs réclamé par l'Office fédéral des transports suite aux manipulations comptables de CarPostal.

La Poste devra traîner CarPostal comme un boulet ces prochains mois.

Crédits: keystone

Les manipulations comptables révélées chez CarPostal ont eu impact direct sur les chiffres 2017 de La Poste. Le résultat du géant jaune a été "sérieusement grevé" par le remboursement d'environ 78 mio CHF réclamé par l'Office fédéral des transports (OFT) et une provision, indique jeudi l'ex-régie fédérale. Cette dernière revendique néanmoins un bénéfice solide dans son coeur de métier.

Le bénéfice consolidé de La Poste a fondu d'un quart à 420 mio CHF, selon les indications fournies par le groupe. Le bénéfice d'exploitation (Ebit) a chuté de 11,4% à 630 mio, tandis que les recettes se sont inscrites à 7,99 mrd (-2,5%).

La Poste devra traîner CarPostal comme un boulet ces prochains mois. La filiale a perçu de la Confédération des indemnités trop élevées de 2007 à 2015, sur la base d'écritures comptables non conformes au droit, rappelle le groupe. "CarPostal va rembourser intégralement les subventions perçues en trop", assure le communiqué.

La rétrocession de ces indemnités à hauteur de 78,3 mio CHF a fait chuter l'Ebit de la société de transports en commun à -69 mio CHF. Le géant jaune affirme que la situation pour 2016 et 2017 n'est pas encore entièrement clarifiée, d'où la constitution supplémentaire d'une provision.

D'un point de vue opérationnel, le nombre de voyageurs en Suisse a progressé pour CarPostal à 154,6 mio de personnes (+1,8%).

Dans son coeur de métier, le géant jaune affirme évoluer dans un marché difficile, caractérisé par une contraction du volume de lettres adressées, une pression sur les prix dans le domaine de la logistique et un recul des opérations aux guichets.

PostMail a vu le nombre de lettres adressées baisser de 4,2% et celui des journaux de 2,9%. Le repli des volumes s'est répercuté sur le chiffre d'affaires, raboté de 2,4% à 2,91 mrd. La performance a néanmoins été améliorée grâce au développement de services sur le "dernier kilomètre", explique la Poste. Le bénéfice d'exploitation a atteint 370 mio CHF, soit une hausse de 16,7%.

Trois nouveaux centres

Les colis ont suivi une évolution favorable. La Poste a distribué 130 mio de paquets, en hausse de 6,2%, pour un produit de 1,62 mrd (+3,0%). PostLogistics a ainsi dégagé un Ebit de 119 mio CHF, soit +1,7%.

Le géant jaune annonce un investissement de 150 mio CHF pour la construction de trois nouveaux centres de colis régionaux d'ici 2020. D'autres projets de ce type sont dans les cartons, bien que le nombre total d'installations n'ait pas encore été défini.

Des mesures d'efficience ont permis de réduire le déficit de RéseauPostal à 159 mio CHF, contre -193 mio en 2016. A fin décembre, le groupe comptait 3870 points d'accès, 30 de plus que l'année précédente. L'objectif consiste à élargir ce réseau à 4200 d'ici à 2020.

Le géant jaune subit de nombreuses critiques, émis surtout par les autorités locales, en raison de sa politique de fermeture de bureaux de poste et leur remplacement par des points d'accès, intégrés souvent dans des commerces villageois. Le produit d'exploitation de l'exploitant du réseau postal a baissé fortement en raison du nombre d'opérations en recul dans les guichets.

Bras financier du groupe, PostFinance a profité d'effets non-récurrents. La société financière s'est séparée de deux portefeuilles d'actions et de reprises de dépréciations sur des immobilisations financières. Son résultat opérationnel a atteint 549 mio CHF et grappillé 1,3%.

L'unité d'affaires du groupe, Swiss Post Solutions, a renforcé son Ebit d'un quart à 25 mio CHF, grâce à des mesures d'efficience.

Le géant jaune a investi en 2017 près de 400 mio CHF, notamment dans un nouveau système bancaire pour PostFinance, qui sera mis en service le 1er avril 2018.

Les fonds propres ont été renforcés de près de 40% à 6,61 mrd, grâce notamment à une réévaluation des engagements de prévoyance en faveur du personnel.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."