Bilan

Berne se mobilise pour garder le studio radio de SRF

Le projet de la SSR de transférer le siège de la radio alémanique SRF de Berne à Zurich se heurte à l'opposition du canton, de la ville de Berne et la Région capitale suisse.

Pour réaliser des économies, la SSR préconise un regroupement des rédactions de la radio et de la télévision alémaniques à Zurich.

Crédits: keystone

Le projet de la direction de la SSR de transférer le siège de la radio alémanique SRF de Berne à Zurich se heurte à une vive opposition. Pour le canton et la ville de Berne, ainsi que pour la Région capitale suisse, ce déménagement aurait des répercussions sur la couverture médiatique nationale et régionale.

Cette mesure, annoncée en avril, affaiblirait la position de la SSR en tant qu'entreprise nationale financée en grande partie par la redevance, ont souligné lundi lors des représentants de Région capitale suisse (BE, FR, NE, SO et VS), du Conseil-exécutif bernois et de la ville de Berne.

Pour Région capitale suisse, une telle concentration à Zurich serait contraire à l'idée d'une Suisse fédéraliste, ainsi qu'au principe de service public. Avec la ville et le canton de Berne, elle demande au conseil d'administration de la SSR de renforcer l'information germanophone dans la capitale politique de la Suisse.

"Nous invitons la SSR à créer à Berne, au coeur politique suisse, un centre de compétences dédié à l'information, doté d'activités de recherche-développement et comprenant l'information nationale, internationale et économique ainsi que la chaîne d'information en continu SRF News", a déclaré le conseiller d'Etat bernois Christoph Ammann, cité dans un communiqué.

Effets de la concentration

Pour réaliser des économies, la SSR préconise un regroupement des rédactions de la radio et de la télévision alémaniques à Zurich. Pour le maire de Berne Alec von Graffenried, cette concentration aurait des conséquences journalistiques. Il estime que le risque existe que la SSR diffuse le même contenu sur tous les vecteurs.

Une concentration de l'information serait aussi problématique aux yeux du conseiller d'Etat valaisan Christophe Darbellay. Il redoute que ce regroupement n'incite une grande partie des journalistes radio, TV et online à faire de l'agglomération zurichoise le centre de leurs intérêts, négligeant ainsi les régions périphériques.

Pour la ville de Berne, le canton de Berne et l'association Région capitale suisse, le département de l'information de l'entreprise doit se trouver dans le centre politique de la Suisse. Ils ajoutent que l'ancrage profond de la SSR dans les régions et la qualité des programmes radio ont contribué au refus de l'initiative "No Billag".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."